La Tunisie au Sommet des deux rives de la Méditerranée

La Tunisie prendra part au Sommet des deux rives de la Méditerranée qui se tiendra à Marseille les 23 et 24 juin et se penchera sur les défis auxquels fait face la région méditerranéenne.

Le Sommet réunira des représentants de la société civile des dix pays du pourtour méditerranéen, à savoir les cinq Etats de la rive nord (Italie, Malte, France, Espagne et Portugal) et les cinq Etats de la rive sud (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye et Mauritanie), dans le cadre du dialogue 5+5.

Ce dialogue 5+5 vise à créer une nouvelle dynamique d’échange et d’inclusion entre le Nord et le Sud, basée sur une démarche pragmatique soutenant une nouvelle forme de coopération qui respecte les spécificités des deux rives.

L’Allemagne et des institutions financières internationales et régionales prendront, également, part à ce sommet.

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, représentera la Tunisie à ce Sommet au cours duquel les participants examineront les recommandations issues de “l’Assemblée des Cent” qui a lieu les 11 et 12 juin à Tunis, en prélude du Sommet des deux rives.

L’Assemblée des Cent a réuni 100 personnes (10 de chaque pays cités ci-dessus) connues pour leur compétence, leur expérience et leur engagement pour la Méditerranée.

Leurs débats ont donné lieu à “la Déclaration des Cent” qui, selon les organisateurs, est présentée comme étant une initiative accordant à la société civile un rôle de premier plan pour relancer sur de nouvelles bases la coopération en Mare Nostrum.