Service militaire

Maroc : Le retour du service militaire obligatoire divise

Le projet de loi visant le rétablissement du service militaire peine à faire l'unanimité dans le royaume.

Certains y voient une mesure pour «dompter» les jeunes et contrecarrer les mouvements de protestation, d'autres une façon d'encadrer une jeunesse oubliée du développement: au Maroc, le rétablissement du service militaire obligatoire divise. A 19 ans, Hassan trouve «normal de défendre son pays». Employé dans un restaurant populaire du centre de Rabat, la capitale du royaume, il se dit «prêt à rejoindre l'armée en cas de besoin».

Maroc : Le retour du service militaire ?

Selon des sources gouvernementales citées par plusieurs médias marocains, le service militaire obligatoire, aboli depuis 2006, serait réactivé dès la rentrée prochaine.

Un projet de loi « seul d’ailleurs inscrit à l’ordre du jour » sera discuté par le prochain Conseil de gouvernement devant se tenir lundi 20 août. Il sera suivi d’un Conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le même jour, au Palais royal de Rabat.