Tahar Benjelloun dans la liste de lecture de l'ONU

"L'école perdue" de l'écrivain marocain Tahar Benjelloun fait partie de la liste de lecture proposée par l'ONU. Cette année, c'est le thème de l'école et de l'éducation qui a été retenu.

Depuis plusieurs mois, l'Organisation des Nations Unies et plusieurs structures du monde du livre proposent régulièrement des listes de lecture portant sur les objectifs de développement durable fixés par l'ONU. Destinés aux plus jeunes, ces ouvrages permettront de sensibiliser et de former une génération aux défis de l'avenir, pour le progrès de tous.

L'Agenda 2030 de l'Organisation des Nations Unies incite les pays à atteindre un certain nombre d'objectifs relatifs au développement durable : plusieurs organisations du monde du livre ont tenu à apporter leur pierre à l'édifice en recommandant plusieurs livres sur chacun des objectifs, dans les 6 langues officielles de l'ONU.

Les organisations du livre aux côtés de l'ONU sont l'International Publishers Association, ou l'Union internationale des éditeurs (UIE), l'IBBY, association qui œuvre pour la promotion de la littérature jeunesse, l'IFLA, la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, la Fédération européenne et internationale des libraires (EIBF) ainsi que la Foire du Livre de Bologne.

Pour cette quatrième liste de lecture, le thème retenu est celui de l'école et de l'éducation : « [O]n compte encore 57 millions d’enfants en âge d’aller à l’école élémentaire qui sont privés de celle-ci, principalement en Afrique subsaharienne ou dans des pays en proie à la guerre. Une éducation incomplète peut être due au manque d’enseignants formés, au mauvais état des écoles — dépourvues d’électricité et d’eau courante, aux conditions dangereuses pour s’y rendre ou au manque de moyens des familles pour financer l’éducation de leurs enfants », rappelle l'ONU.

La liste de lecture est la suivante :  

  • L’école perdue, Tahar Ben Jelloun, illustré par Laurent Corvaisier, Gallimard Éducation
  • Malala : l’histoire de mon engagement pour le droit des filles, Malala Yousafzai, avec Patricia McCormick ; abrégé et adapté par Sarah J. Robbins, illustré par Joanie Stone, traduit par Michel Laporte, Hachette
  • Korczak : pour que vivent les enfants, Philippe Meirieu, Pef, Rue du monde


Les listes de lecture en anglais, chinois, russe, espagnol et arabe peuvent être retrouvées sur le site de l'ONU

L’école perdue

Dans un petit village misérable de l’Afrique de l’Ouest, un narrateur anonyme nous raconte son enfance, ses apprentissages – entre l’école, la mosquée et ses rêves de fils de pauvre épris d’émancipation. Revenu comme instituteur, plein du désir de faire partager à ses élèves sa soif de connaissances et d’ouverture sur le monde, il se heurte au poids des traditions et aux pouvoirs locaux. On se laisse porter avec bonheur, dans ce petit roman, par la belle écriture fluide et métaphorique de l’auteur.

Auteur : Tahar Ben Jelloun | Illustrations : Laurent Corvaisier | ISBN:9782070578924 | Éditeur: Gallimard Education