Quatre artistes maghrébins célébrés comme stars arabes mondiales par Forbes

Forbes, le magazine économique américain, publie désormais un classement des "stars arabes" sur la scène mondiale. Cette liste comporte des chanteurs, des acteurs, des réalisateurs, des créateurs de mode et des footballeurs. Un classement est effectué pour chaque catégorie (voir ici).

Pour la catégorie des chanteurs et chanteuses, Forbès fait une exception et consacre Feyrouz, icône de la chanson libanaise, comme la "plus grande star arabe de tous les temps", obtenant ainsi pour elle une catégorie à part "hors concours". La première place du classement est attribué au chanteur de rap d'origine marocaine French Montana, alias Karim Kharbouch.

"Aujourd'hui octogénaire, Feyrouz (de son vrai nom Nohad Haddad), a débuté sa carrière de chanteuse au sein d'une chorale à la radio publique libanaise", rappelle Forbes. "Elle connaît la gloire en 1952 avec son premier album, Itab". Le magazine souligne que Feyrouz, adulée par ses fans libanais et internationaux, a vendu plus de 80 millions de disques dans le monde et a chanté dans les salles les plus prestigieuses de Londres, New-York, Paris, etc.

French Montana (en photo ci-contre), de son vrai nom Karim Kharbouch, né en 1984 à Casablanca, au Maroc, est un rappeur, producteur et entrepreneur de nationalité américaine et marocaine. En 1996, à 13 ans, Karim quitte le Maroc avec sa mère, son père Abdelah et son petit frère Zack pour emménager à New York, où il s'installe dans le quartier du South Bronx. Ne communiquant qu'en arabe et en français, il apprend l'anglais dans la rue et dans les lycées Lehman et Roosevelt du Bronx. Après deux ans de dure vie, son père décide de repartir au Maroc à Rabat, tandis que sa mère décide de rester aux États-Unis, pensant qu'elle n'aura pas autant de chance dans son pays d'origine. 

French Montana a débuté sa carrière musicale en 2002 en tant que rappeur. Il a connu une pause en 2012, avec son album Choppa Choppa Down. Le premier album studio de Kharbouch a été Excuse My French enregistré en 2013. En 2017, son deuxième album studio Jungle Rules s'est classé numéro trois sur Billboard 200. Le rappeur a été nominé pour un prix Grammy dans la meilleure catégorie de performance rap en 2017.

Un autre rappeur marocain occupe la quatrième place de ce classement de Forbes. Il s'agit d'Abdelhafid Douzi, mais on l'appelle tout simplement Douzi Le chanteur pop marocain est l'une des plus récentes icônes du monde arabe. Il est né en 1985 à Oujda. Dès l'âge de 3 ans, le petit Douzi fredonne déjà des chansons, et à 5 ans à peine, il interprète publiquement sa première chanson composée par son frère Kader - ancien chanteur de Raï, auteur-compositeur et pièce maitresse de sa carrière - à l'occasion d’une émission de télévision à Rabat. La chanson s'appelle «La lilharb», c'est-à-dire « Non à la guerre »… mais immédiatement, c'est un "Oui" au succès. En 1994, Douzi a 8 ans lorsqu'il enregistre son premier album « Goulou Imumti tjini », (Maman reviens à moi). L’œuvre fait fondre les cœurs, surtout celui des mères de famille. Le résultat: Plus de 700,000 exemplaires vendus au Maroc. 
Depuis, une dizaine d’albums ont suivi. Chanteur de Raï prodige, il n'a cessé d'ouvrir les horizons de cette musique en chantant aussi bien en français, arabe, anglais, turque, espagnol ou hindi; et créant de ce fait son nouveau style de musique.  

La chanson de Douzi "Lmouja" ("La vague") avait plus de 31 millions de vues sur sa chaîne YouTube alors qu'il était l'un des artistes choisis par Coca-Cola pour enregistrer son hymne officiel de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 avec Jason Derulo. En avril 2018, Douzi signe un contrat avec Mazzika, l'une des plus grandes sociétés de production du monde arabe. Son frère et directeur, Kader Douzi, ancien chanteur, compositeur et compositeur de RAI, est un personnage clé de la carrière musicale de Douzi.

La dixième place des chanteurs arabes de la scène mondiale est attribué à Rachid Taha, chanteur de rap franco-algérien. Né en 1958 à Sig près d'Oran, Rachid Taha propose une musique inspirée par différents styles, tels que le raï, le chaâbi, la techno, le rock 'n' roll et le punk. Installé en France, il forme en 1981 le groupe Carte de séjour, prônant l'intégration et la tolérance envers les immigrés. Taha tourne principalement en France et a dirigé six concerts en 2018. Il y a deux concerts à venir dans son programme cette année, l'un d'entre eux étant à l'Opéra de Lyon en France.

Dans le monde des acteurs et actrices, Forbes consacre à la première place à Sofia Boutella, célèbre artiste franco-algérienne. Née en 1982 à Bab El Oued, Alger, Sofia Boutella est une actrice et danseuse de hip-hop. Après des débuts remarqués en tant que danseuse de hip-hop, elle entame une carrière d'actrice et décroche des rôles dans plusieurs films internationaux comme Kingsman : Services secrets (2015), Star Trek : Sans limites (2016), La Momie (2017), Atomic Blonde (2017) et Climax (2018).