Présentation à Paris du 25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde

Le Palais du Luxembourg, siège du Sénat, l'un des joyaux architecturaux de France situé en plein cœur de Paris, a accueilli, jeudi 23 mai, une rencontre de présentation de la 25ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde qui se tiendra du 14 au 22 juin sous le thème « Fès, à la confluence des cultures ».

La présentation de cette nouvelle édition du Festival de Fès, organisée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, s’est déroulée en présence d’un parterre de personnalités françaises et marocaines du monde de la culture et de la politique, ainsi que de représentants de médias français et marocains. Présentant cet événement, le président de la Fondation Esprit de Fès, Abderrafia Zouitene a souligné que le festival fête cette année un quart de siècle d’existence, « apportant sa contribution au fil des temps au dialogue des cultures et des religions, à mieux faire connaître les valeurs du Maroc, un pays marqué par l’ouverture sur l’autre, l’esprit de tolérance et d’accueil et  la richesse de son patrimoine matériel et immatériel ».

«Cette nouvelle édition revêt une importance particulière, d’autant qu’elle coïncide avec le 20ème anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », a-t-il relevé, ajoutant que la programmation de cette année sera «exceptionnelle » et rassemblera plus de trente pays. «Plusieurs moments forts marqueront cette édition », a-t-il dit.

"Ce festival a grandement contribué au dialogue des cultures et des religions", a confié M. Zouitene à la MAP, soulignant que la nouvelle édition "va célébrer le renouveau de la médina de Fès, et ce grâce à l'initiative de S.M le Roi qui a donné une impulsion décisive pour la restauration de cette cité millénaire". En concomitance de cet événement, se tiendra, les 15 et 16 juin prochain, le Forum du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, « un moment  d’échanges et d’interrogation dans un monde en pleine mutation », a souligné M. Zouitene. Il traitera de la thématique « Fès, à la confluence des cultures » et verra la présence de plusieurs écrivains, chercheurs, philosophes, penseurs… 

Pour célébrer cette 25ème édition, le Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde a fait le choix d'une programmation musicale riche et exceptionnelle.Elle comprend notamment le World Youth Orchestra, symbole de paix et de dialogue, avec l'ensemble andalou de Fès, Sami Yousuf, un des plus grands chanteurs soufi nommé par le Time Magazine, la grande nuit du Flamenco avec José Merce et Tomatito, Marcel Khalifa, ainsi que des chants et danses rituels des femmes de Cuba. 

Au menu figurent également l'Art du Muwashah d'Alep et les chants sacrés de Perse, Carlos Nunez, maître de la cornemuse Gaïta et l'ensemble traditionnel d'Oujda Espagne-Maroc, outre l'ouverture qui sera marquée par une création unique intitulée "Fès, Mémoire du Futur".