Le retour de la chanteuse Oum avec "Daba", son troisième album

Le retour de la chanteuse marocaine Oum a pris forme. Son dernier album baptisé "Daba" vient de paraître ce vendredi 30 août. C'est le troisième de sa carrière et le premier depuis Zarabi (2015), qui signifie tapis en dialecte marocain, en hommage aux tisseuses de tapis du village de M’hamid El Ghizlane.

L'album a été réalisé entre Casablanca, Paris et Berlin sous la direction artistique de la palestinienne Kamilya Jubran.

Daba (‘Maintenant’) est un rappel d’urgence à agir pour certaines questions fondamentales : la nature menacée, le sort réservé aux migrants, le statut des femmes, mais aussi une exhortation de vivre pleinement dans le présent, a commenté l'artiste pour l'occasion.

 "J’espère que vous y trouverez des mots, des sons, des rythmes et des images qui vous feront du bien", a publié l'auteure-compositrice-interprète Oum El Ghaït Ben Essahraoui sur sa page Facebook. 

L'album est disponible en précommande sur les plateformes Deezer, Spotify, Amazone.com, Tidal et Qobuz.

Oum El Ghaït Benessahraoui, dite Oum, née à Casablanca est une auteure-compositrice-interprète marocaine. Considérée comme une ambassadrice de la culture marocaine, elle mêle, dans ses chansons, les influences hassani, jazz, gospel, soul, afrobeat et musique soufie. 

De Casblanca à Berlin, en passant par Paris

Pensé à Casablanca, conçu à Paris et enregistré à Berlin, Daba le nouvel album de Oum transpire le vécu d’une artiste, marocaine, africaine mais avant tout femme du monde. Daba (‘Maintenant’ en arabe) est un rappel d’urgence à agir pour certaines questions fondamentales : la nature menacée, le sort réservé aux migrants, le statut des femmes, mais aussi une exhortation de vivre pleinement dans le présent.

Après l’expérience saharienne qui avait donné naissance à Zarabi (2015), ce sont ses voyages et rencontres qui lui ont fourni la matière de son troisième album. Pour Oum, ce « maintenant » fait référence au temps particulier de la tournée, où se mêlent déplacements et échanges incessants, autant d’expériences qui encadrent l’instant bref et intense du concert.

Si l’orchestration reste acoustique, l’album est parsemé de sons électroniques qui, pour la première fois dans son oeuvre, viennent habiller ses chansons comme pour les relier discrètement à notre contemporanéité. Pour autant, la chanteuse ne s’arrête pas au constat. Son « maintenant » est d’essence dynamique. Oum se positionne ainsi comme une femme du monde convaincue que les barrières culturelles pèsent moins que ce qui peut nous rassembler. Elle poursuit ainsi sa quête d’une musique universelle qui, dans ce monde troublé, nous transmet un espoir infaillible.

Line-up : Oum (voix) – Yacir Rami (oud) – Damian Nueva (contrebasse) – Camille Passeri (trompette) – Carlos Mejias (saxophone & machines)