Le rappeur Lacrim parle de sa grand-mère, la comédienne Ouardia (Vidéo)

Le rappeur franco-algérien Lacrim, en concert à Alger,  invité sur la chaîne Ennahar Tv, a parlé pour la première fois de sa grand-mère Ouardia et des circonstances de sa mort en France en 1991 en se rendant à Metz. 

De son vrai nom Karim Zenoud, né le 19 avril 1985 à Paris, de parents algériens, Lacrim est le petit-fils de la comédienne Ouardia Hamtouche. Il révèle pour la première fois que la comédienne est morte, alors qu’il n’avait que 6 ans, victime d’une crise cardiaque dans un train, alors qu’elle partait rendre visite à sa fille à Metz.  

Le rappeur franco-algérien a ajouté que Ouardia était très populaire en France et qu’avec son caractère elle a réussi à gagner la sympathie de nombreux algériens installés en France. 

Pour rappel,  Ouardia Hamtouche, est une comédienne très populaire en Algérie née en 1931 à Alger au sein d’une famille Kabyle de Tizi Ouzou et morte le 1er janvier 1991 (59 ans ) en France. Ancienne femme de ménage à l’hôpital Mustapha, elle est devenue très vite populaire, en jouant des rôles aux cotés de grands comédiens comme Mohamed Hilmi, Mustapha El Anka, Athmane Ariouet ou encore Rouiched. Ouardia a su conquérir le public algérien par son apparence simple et naturelle de « mamma » typiquement algéroise qui la rendait si proche de la réalité vécue et par sa satire algérienne. 

 

En savoir plus: 

Sous le nom de scène de Lacrim, sa cache Karim Zenoud. Il se lance dans le hip-hop en 2009 et sort un premier album en 2012, Faites entrer Lacrim. Un an plus tard il est accusé de vol à main armée et condamné à quatre ans de prison (dont deux avec sursis) pour des faits datant de 2002.

Signé chez Def Jam, il sort en 2014 (quelques mois après être sorti de prison) son album phare, Corleone, qui devient disque d’or en deux semaines.