Hommage aux acteurs des cercles de lecture autour des "Marocains : Migrants et Voyageurs"

Le conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé le dimanche 18 février 2018, une table ronde autour des » Migrants : migrants et voyageurs » au stand du CCME à l’occasion du salon du livre où un hommage a été rendu aux cercles de lecture autour de l’ouvrage.

Lors de cette rencontre, M. Youssef haji a rappelé que l’objectif de cet hommage aux cercles de lecture autour de l’ouvrage  des « Marocains : Migrants et voyageurs » consistait à toucher le public le plus large, essentiellement dans les écoles marginalisées. 

Il a rappelé que de nombreux marocains de confession juive, notamment, Mme Simone engagés contre le racisme auprès de la communauté palestinienne et remercié M. Omar Edkhil « qui nous a tout facilité pour nos actions dans la région » afin de mettre cette histoire à disposition des jeunes marocains vivat en Palestine. 

Pour sa part, l’acteur associatif palestinien, M.Brahim Mellouki dont l’Association d'amitié maroco-palestinienne a été créée en 2004 par plusieurs jeunes palestiniens qui ont fait leurs études au Maroc, a déclaré que la Palestine a toujours été au centre des préoccupations du Maroc. Nous avons plusieurs points communs : la religion, la langue, l'appartenance à la nation arabe...Il a ajouté que l'objectif de l'association est de créer des ponts entre les jeunes Marocains et palestiniens pour des échanges culturels.

M.Brahim Mellouki a ensuite déclaré qu’il existe de nombreuses actions «  pour faire connaître la diversité de la culture marocaine en Palestine » où vivent 200 Marocains. Enfin M.Mellouki a affirmé qu’il était nécessaire de promouvoir l’engagement du Maroc pour la cause palestinienne.

Il a ajouté qu’il était important d’encadrer les jeunes Marocains en Palestine afin de renforcer leur lien avec le pays d'origine rappelant que chaque année des groupes de jeunes Marocains et palestiniens visitent le Maroc grâce à l'association.

Pour terminer il s’est réjoui des partenaires marocains dont le CCME et la fondation Hassan 2 et en Europe, notamment en France. 

Mohammed Fadel, de la ville de Smara commencé par expliquer « que nous sommes dans une ville-région, capitale spirituelle des provinces du Sud » en insistant sur le fait que le CCME a été une des rares institutions à avoir organisé des activités dans la région et à s'ouvrir sur les provinces du sud

Il a rappelé que plusieurs membres de la communauté sahraouie vivent à l'étranger et défendent la souveraineté nationale du Maroc dans les tribunes internationales. Il a pour terminer affirmé que Le CCME est notre ambassadeur auprès des populations marocaines dans le monde. 

Sidi Mohammed Sehlaoui enseignant de langue française à Smara, à l'origine de la création d'une association d'enseignants à Smara pour organiser des actions pour la ville et l'environnement avec les élèves, notamment des compétitions des productions littéraires

Abdellatif Mortagine  fondateur de l’association Khamssa en Meurthe et Moselle en France où vivent près de 20.000 marocains, a de son côté fait part de sa reconnaissance pour le soutien et  le dynamisme associatif international du CCME.  L’objectif principal de l’association est de s’occuper  des préoccupations des Marocains du monde : le quotidien (intégration, égalité des droits...) et le lien avec le Maroc et y promouvoir le développement solidaire . Dans ce cadre, a-t-il dit, nous avons entrepris plusieurs projets dont "écoles pour tous" pour la lutte contre la déperdition scolaire dans les zones rurales, construit 17 écoles et réalisé un Jumelage entre la Meurthe-et-Moselle et Sidi Kacem pour la protection de l'enfance. 

Il a ensuite affirmé qu’au cours de cette année, à Zagora, « nous avons facilité à améliorer la qualité de l'eau et contribué à soigner la population touchée par la leishmaniose ».