Eurovision 2019 : Merci à Bilal Hassani

La finale de l'Eurovision n'a pas couronné Bilal Hassani, le candidat de la France, qui a chanté son titre "Roi" et qui termine à la 14 ème place du classement. C'est Duncan Laurence des Pays-Bas qui sort vainqueur de ce concours européen de la chanson. Mais le Franco-Marocain a été salué pour la qualité exceptionnelle de sa prestation.

L'Eurovision 2019 est une déception pour les fans du candidat de la France Bilal Hassani, seulement 14e au classement du concours qui s'est déroulé ce samedi. De l'avis de tous, la prestation du jeune artiste, venu interpréter son titre "Roi" tard dans la soirée, a pourtant été "magnifique". Ce sont finalement les Pays-Bas qui ont remporté l'Eurovision cette année, grâce à l'interprétation du titre Arcade par le jeune chanteur Duncan Laurence. Le gagnant de l'Eurovision était l'un des favoris des bookmakers avant le concours. L'Eurovision 2020 sera donc organisée l'année prochaine à Amsterdam. (Consultez ci-dessous le classement complet de l'Eurovision 2019.)

Les stars ont salué la prestation de Bilal Hassani à l'Eurovision. Sur Twitter, Stéphane Bern a remercié le candidat français, Christophe Willem a salué une "prestation exceptionnelle", ajoutant "c’était touchant, puissant et intense. Message universel avec une mise en scène élégante", Cyril Féraud a qualifié sa performance de "parfaite, pour ce message de tolérance". Même le journaliste politique de France Info, Jean-François Achilli y est allé de son éloge : "Bon, @iambilalhassani mérite le sacre, très belle performance malgré la concurrence. Bravo".

Ce matin sur Europe 1, Fabien Lecoeuvre, spécialiste de la chanson française, estime qu'"on ne peut pas dire que c'est un flop car sa prestation est absolument remarquable". Estimant qu'il y a "un travail derrière" la chanson de Bilal Hassani, qu'il qualifie d'"époustouflant", il juge aussi que le candidat français était "dans son personnage". Mais il pense que le public a préféré la simplicité cette année. "Souvent, on aurait tendance à s'éloigner de la chanson ou de l'interprète au profit d'un show et d'un son et lumière", juge néanmoins Fabien Lecoeuvre, soulignant que "le grand gagnant est seul au piano [...] avec une jolie chanson piano-voix".

Les fans français qui avaient fait le déplacement pour soutenir Bilal Hassani à l'Eurovision ont quant à eu exprimé leur grosse déception à la vue du classement final. "C’est normal, nous sommes passés trop tard dans la soirée, en 21e position. Les téléspectateurs en avaient marre", a tenté d'expliquer l'un d'entre-eux dans Le Parisien. En 21e position et donc en seconde partie du show, Bilal Hassani a c hanté parmi les derniers. Une position qui était pourtant présentée comme un avantage avant le concours, pour rester en mémoire des votants...

"C'était magique, le coeur y était"

Bilal Hassani ne semble pas éprouvé par sa 14e place à l'Eurovision. "C'était magique. Le cœur y était. J'ai mis toutes mes tripes sur scène", a assuré Bilal Hassani à Télé Loisirs après l'Eurovision 2019, ne semblant pas être affecté par sa 14e place. "On a livré le message comme j'avais envie qu'on le livre. Je suis super fier. Je n'ai pas senti de pression. J'étais concentré", ajoute-t-il. Et Bilal Hassani assure qu'il ne regrette pas son résultat : "Je suis super content. Je n'attendais pas un classement particulier. Je ne m'imaginais ni premier, ni dernier, ni au milieu. C'est là où on termine, et c'est très bien".

Bilal Hassani termine ce concours Eurovision 2019 avec le maigre score de 105 points. En plus des 38 points du public, le candidat français a obtenu 1 point de la Serbie et de l'Islande, 2 points du Royaume-Uni, de la République Tchèque, d'Israël, de la Suisse, 3 points de l'Albanie, de l'Italie, de la Slovénie, de l'Estonie, de la Croatie, 4 points de l'Allemagne et de Chypre, 5 points de la Géorgie et de l'Autriche, 6 points de la Pologne, 8 points de la Belgique et 10 de l'Australie, qui a été autorisée à participer au concours européen pour l'engouement populaire que provoque le concours là-bas. La France ne pouvait pas voter pour elle-même, bien sûr.

Le franco-marocain a été l'objet d'attaques inqualifiables des franges extrémistes de la population française qui lui reprochent ses origines marocaines, donc "forcément islamistes", et son apparence efféminée sur scène. Ces relents racistes et homophobes ont été condamnés par la majorité des Français. Maglor apporte son soutien à Billal Hassani et lui dit bravo.

Merci aussi au groupe islandais

Une mention spéciale attriuée par Maglor au groupe Hatari, candidat de l'Islande. Il a levé des écharpes aux couleurs palestiniennes hier lors de l'annonce des points et du classement. Il faut rappeler que le concours était organisé à Tel Aviv, en Israël. Les organisateurs de l'Eurovision ont indiqué que ces agissements "contreviennent directement" aux règles du concours. "Les conséquences seront discutées" par la direction de la compétition, ajoute le message, ce qui pourrait faire peser une sanction sur le groupe voire sur le pays participant.