Monia Rizkallah, une virtuose au grand coeur

Aller à la rencontre de Monia Rizkallah, c’est découvrir une artiste dans l’âme dont le talent n’a d’égal que sa chaleur humaine. Une jeune femme au parcours d’excellence qui lui vaut d’être aujourd’hui violoniste, 1er chef d’attaque à l’Opéra de Berlin. Mais Monia Rizkallah n’en a pas oublié pour autant ses racines marocaines, en choisissant de revenir partager et transmettre sa passion à une jeunesse avide d’apprendre de cette virtuose.

C’est ainsi que le vendredi 13 dernier, sur le parvis de la Bibliothèque Nationale de Rabat, Monia Rizkallah était entourée de cinquante élèves jeunes artistes en herbe, pour le concert de clôture des « Masterclass d’El Akademia » 2018, auxquels ils ont participé durant plus d’une semaine. Un concert haut en couleurs qui a permis à un public venu nombreux de découvrir dans l’allégresse les talents de demain.

Violoniste française d’origine marocaine Monia Rizkallah est née à Bordeaux. Elle poursuit des études de violon au conservatoire de Bordeaux avant d’être reçue en 1991 au conservatoire national supérieur de Paris.

En 1994 elle obtient le Premier prix de violon et musique de chambre. Plus tard, elle intègre l’Ecole normale de musique de Paris où elle poursuit ses études dans la classe de violon solo. En 1996, elle obtient le diplôme de perfectionnement en sonate.

Monia est également lauréate de plusieurs concours européens dont la "FNAPEC", la bourse Lavoisier des Affaires étrangères et la bourse de la vocation "Marcel Bleunstein Blanchet". En 1997 la jeune artiste fait son entrée à l’Académie Mozart à Varsovie avec Grégory Zhislin. Une année plus tard, elle est admise dans la classe de perfectionnement de Thomas Brandis à Berlin. Elle y remporte le second grand prix du concours "Ibolyka-Gyarfas-Stiftung" avant d’entrer en 2000 à l’Opéra de Berlin. La même année, elle sera invitée au Philharmonique de Berlin.

Depuis 2002, Mounia Rizkallah est titulaire du poste de premier chef d’attaque à l’Opéra de Berlin. Elle joue aussi régulièrement à l’orchestre philharmonique "A.Toscanini" en Italie ainsi qu’à Valence en Espagne à l’orchestre "Palau de arts".