Mehdi Lougraïda, un prodige de la musique, un chef d'orchestre

Il voulait devenir professeur de mathématiques. Aujourd'hui, à seulement 33 ans, Mehdi Lougraïda a déjà dirigé de nombreux et prestigieux orchestres de par le monde, comme l’Orchestre Régional PACA de Cannes, le Danubia Orchestra de Budapest, ou encore l’Orchestre du Conservatoire Royal de Bruxelles. Du 8 au 13 octobre, le chef  d’orchestre franco-marocain a pris les rênes de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, pour le premier concert de la saison de l'OPM, sous le thème des “Religions à l’unisson”. Rencontre avec un prodige.

Né en 1985, Mehdi Lougraïda d'origine franco-marocaine, se passionne dès son plus jeune âge pour l'univers musical. A 14 ans, il entre au Conservatoire National de Région de Lyon en flûte traversière ainsi qu'en classe d'analyse, d'écriture et de musique de chambre. Il obtient en 2009 son Diplôme d'Etude Musicale en flûte traversière et rentre au conservatoire de Rueil-Malmaison. En 2009, il est nommé flûtiste à l'Orchestre des Sapeurs-Pompiers de Paris.

En septembre 2006, il est admis à l'École Normale de Musique de Paris en direction d'orchestre où il travaille. Il obtient le Premier Prix, à l'unanimité, du Diplôme Supérieur de Direction d'Orchestre en juin 2008. Il remporte le prix de direction d'orchestre lors du 17ème concours international de musique à Ostrava en République Tchèque en juin 2015. Actuellement, il poursuit un Master de direction d'orchestre au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Il étudie la direction d'orchestre auprès de grands chefs comme Wolfgang Doerner, David Reiland, Leonid Grin, Paul Magie, Heinz Holliger, Peter Eötvös. Il a été l'assistant d'Alexandre Bloch, Thierry Fischer, Matthias Pintscher. Il étudie également à la Fondation Peter Eötvös à Budapest en Hongrie pour travailler sur la musique contemporaine. Il collabore avec les compositeurs comme Helmut Lachenmann et György Kurtág.

Il a dirigé l'Orchestre National de Lille, l'Orchestre Philharmonique de Liège, l'Ensemble Intercontemporain, l'Orchestre Régional PACA de Cannes, le Danubia Orchestra de Budapest, The Järvi Academy Symphony Orchestra, The Gelderland Concert Choir et The South Netherlands Concert choir, l'Orchestre de Chambre du Luxembourg, l'Orchestre du Conservatoire Royal de Bruxelles, l'Orchestre de l'Opéra de Massy, l'Ensemble of Lucerne Festival Alumni, l'orchestre du Lucerne Festival Academy, l'Orchestre d'Opéra Eclaté. Il a fait ses débuts en avril 2018 avec l'orchestre de Paris en collaborant entant que deuxième chef d'orchestre pour la symphonie numéro 4 de Ives à la Philharmonie de Paris.

Depuis janvier 2011, Il est chef adjoint de l'Orchestre de la Musique des Sapeurs- Pompiers de Paris. Il est directeur musical de l'Orchestre Symphonique Inter-universitaire de Paris depuis septembre 2015 et du nouvel ensemble Cobalt, ensemble à géométrie variable, spécialisé dans la musique contemporaine. Il est actuellement chef assistant de l'Ensemble Intercontemporain et de Matthias Pintscher pour les saisons 2017-2019.

En 2018, il dirigera les contes d'Hoffmann à l'opéra de Clermont-Ferrand, Massy et Perpignan avec le choeur et orchestre de la production de l'opéra Eclaté, puis au festival de Saint-Céré. Il dirigera également l'Orchestre Philharmonique du Maroc en octobre 2018, puis l'Ensemble Intercontemporain en novembre 2018. En 2019, on le retrouvera en chef invité de l'Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire.