Les MRE ont envoyé moins d’argent au Maroc

Le transfert des fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a connu un repli de 2,3%. Il se justifie par la crise sanitaire due au coronavirus qui a impacté plusieurs secteurs d’activités.

Dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin août, l’Office des changesa relevé que les recettes voyages ont reculé de 55,3%, soit 23,55 milliards de DH par rapport à fin août 2020 contre un repli de 51% à 6,93 milliards pour les dépenses. Sans surprise, l’excédent de la balance voyages a reculé de 56,8%.

S’agissant du flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc, il a atteint près de 9,61 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2020, en recul de 28,4%. Selon l’office des changes, ce tassement se justifie par une chute des recettes des IDE de 29,3% à près de 16,17 milliards de DH, affaiblie par le repli des dépenses de 30,5%.

Pour ce qui concerne le flux net des investissements directs marocains à l’étranger (IDME), il a reculé de 3,07 milliards de DH au cours des huit premiers mois de 2020.

Quant aux IDME, ils se sont établis à 5,26 milliards de DH à fin août, contre près de 7,03 milliards de DH en 2020, soit -25,2%, alors que les cessions de ces investissements ont plus que doublé (+1,305 MMDH).