Les MRE et leur camionnette (pas tous, bien sûr) ...

Une camionnette en route vers le Maroc interceptée sur l'A9 avec une grosse surcharge. Le retour au pays nécessite beaucoup de cadeaux pour tout le monde.

Début juillet, les gendarmes du peloton d'autoroute de l'A9 à Poussan ont contrôlé plusieurs camionnettes en fortes surcharges. Entre 1 et 4 tonnes de trop, pour un poids total autorisé de 3.500 kilos. Une caravane vers le maghreb qui a dû s'alléger avant le départ, PV en sus.

Qui veut voyager loin ménage sa monture ! Ce n’est pas le cas du conducteur d'une camionnette, contrôlée à Sète, en dépassement de 4 tonnes par rapport à sa limite de charge autorisée...

Lors de cette opération de lutte contre les surcharges, dans la nuit du 2 au 3 juillet, en gare de péage de Sète, sur la commune de Poussan, entre 3h et 5h, les gendarmes du Peloton d’autoroute de Poussan ont procédé à 35 verbalisations pour surcharge, en seulement 2 heures. Ces véhicules étaient en attente de prendre le ferry pour le Maroc.

Parmi les PV records, un pour 4 tonnes de surcharge , un pour 3 tonnes, un pour 2,7 tonnes et un pour 2 tonnes, soit 7.500 kg, 6.500 kg, 6.200 kg et 5.500 kg au lieu des 3.500 kg autorisés.

Surcharger un véhicule représente un réel danger sur la route précise la gendarmerie. En effet, cela modifie le comportement du véhicule et en diminue fortement sa maîtrise, notamment lors des freinages, en courbes ou lors des manœuvres délicates.