La militante associative marocaine Meriem Othmani décorée de la Légion d'honneur

La plus haute décoration honorifique française a distingué cette personnalité dévouée à la cause des mères célibataires.

Comme chaque 1er janvier, la grande chancellerie de la légion d’honneur en France récompense les citoyens les plus méritants dans différents domaines. Cette année, une Marocaine figure dans la liste: la militante associative marocaine Meriem Othmani qui a été faite chevalier de la légion d’honneur, la plus haute décoration honorifique française, pour ses 47 ans de services, d’après le Journal officiel de la légion d’honneur.

Connue pour son combat auprès des mères célibataires, Meriem Othmani est la présidente fondatrice de l’association INSAF, l’institut national de solidarité avec les femmes en détresse. Depuis 1999, les mères célibataires trouvent refuge dans cette association qui leur offre également un accompagnement administratif, juridique, médical et psychologique, et contribue à leur réinsertion sociale et professionnelle. Meriem Othmani oeuvre aussi pour la défense des droits des “petites bonnes”, pour aider ces mineures à s’affranchir du travail domestique et reprendre le chemin de l’école. 

Si l’ordre national de la légion d’honneur récompense essentiellement les citoyens français, il peut également distinguer les étrangers qui défendent des causes communes. 

Meriem Othmani rejoint ainsi les 402 personnes décorées cette année par la légion d’honneur notamment l’actrice Nathalie Baye, l’écrivain Michel Houellebecq, mais aussi tous les joueurs de l’équipe française pour avoir gagné la coupe du monde. Ces derniers figurent dans une promotion spéciale avec leur sélectionneur Didier Deschamps et le président de la fédération française de football, Noël Le Graët.