La contribution « remarquable » des MRE au développement de l’Europe

Le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdallah Boussouf a salué « la contribution remarquable » des Marocains du monde au développement des pays européens d’accueil depuis la 2ème guerre mondiale. C'était au Salon International de l'Edition et du Livre (SIEL) qui se tient à Casablanca.

M. Boussouf, qui animait samedi une table-ronde sur la migration marocaine organisée en marge du Salon international de l’édition et du livre (Siel) de Casablanca, a souligné que la communauté marocaine a joué un rôle important dans le développement économique et la croissance démographique des sociétés occidentales, ajoutant que la présence de cette forte communauté a permis à ces sociétés de mieux comprendre l’islam et le monde musulman.

Selon lui, avant d’émigrer en Europe, les Marocains vivaient dans une société pluraliste sur les plans linguistique, religieux et culturel.

De son côté, le directeur de la Fondation des trois cultures de la Méditerranée à Séville, José Manuel Cervera, a relevé que « nous vivons aujourd’hui dans un monde pluraliste et diversifié » précisant que cette diversité n’est pas un choix mais « une réalité imposée par la mondialisation ».

Le CCME participe, du 9 au 18 février 2018, à la 24ème édition du SIEL sous le thème: «Marocains du monde dans les sociétés plurielles, défis et opportunités».

À travers cette participation, le CCME souhaite « débattre et analyser les conditions du vivre ensemble dans une société plurielle », « mettre en exergue les valeurs de pluralisme et d’ouverture ancrées dans l’identité marocaine » et « partager avec les institutions nationales et le grand public la production scientifique que le CCME a cumulée sur la migration marocaine et les dernières œuvres littéraires des écrivains et poètes marocains du monde », a expliqué M. Boussouf.

Ainsi, une multitude d’activités sont organisées dans les différents stands du CCME.

Ainsi, l’espace « Débats et tables-rondes » accueillera par exemple une pléiade de penseurs et écrivains qui interrogeront les actualités sur la migration, ainsi que les défis du vivre ensemble dans des espaces culturellement, géographiquement et socialement multiples.