Fonds spécial Covid-19 : La générosité exemplaire du Franco-marocain de Nancy, Abdeslam Ouaddou

Abdeslam Ouaddou, l’actuel sélectionneur du centre d’entraînement de l’AS Nancy-Lorraine a encore fait parler son cœur. Il a offert 1 million de dirhams (100 000 euros) au Fonds spécial covid-19, créé à l'initiative du roi Mohammed VI, Et, en plus, il a fait don, de 732 tablettes électroniques pour participer à la campagne de scolarisation à domicile, lancée par le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ces tablettes ont été offertes aux jeunes écoliers de la commune rurale d’Alnif, située dans la province de Tinghir. Alnif est la commune où le l'international marocain est né.

Dans une déclaration à la presse, Abdeslam Ouaddou estime qu’il ne fait que son devoir patriotique, en cette période de crise sanitaire mondiale. "Les vrais héros, aujourd’hui, ne sont pas les footballeurs ou les sportifs, mais le personnel médical qui sauve et sauvera des vies", a-t-il reconnu.

Abdeslam Ouaddou est né le 1er novembre 1978 à Alnif, près de Errachidia (Maroc), mais il grandit dans le quartier de la Californie à Jarville-la-Malgrange, commune mitoyenne de Nancy. Il débute sa carrière dans le football à Jarville, club avec lequel il est champion de France en poussins en 1989. Il signe son premier contrat professionnel dix ans plus tard, avec Nancy. Le 20 novembre 1999, il joue son premier match en Division 1, à Nantes. À partir de cette date, il devient titulaire de l'équipe nancéienne. Depuis ces débuts il a évolué dans plusieurs dont l’AS Nancy-Lorraine, Valenciennes et Rennes (France), Fulham (Angleterre), Olympiakos (Grèce) et Lekhwiya et Qatar SC (Qatar). Il vient de rejoindre le staff technique de l’équipe nationale algérienne.

Diplôme de remerciement pour le don des 732 tablettes