Bruxelles : Trois mille Marocains réclament la libération des détenus politiques

A l’initiative de l’eurodéputée néerlandaise Kati Piri, une grande conférence a été organisée ce mercredi au siège du parlement européen à Bruxelles.

Avec la participation du Maître Abdessadek Elbouchattaoui, membre du collectif du Hirak, Ahmed Zefzafi, père de Nasser Zefzafi, Houda Sekkaki, épouse du détenu Habib El Hannoudi et de la sœur du détenu Abdelali Houdo, Farida Houdoe, la conférence a été donnée devant près de 400 rifains venus de plusieurs villes européennes.

Lors de cette rencontre inédite, les intervenants sont revenus sur la situation « chaotique » des droits de l’homme dans le Rif, la souffrance des détenus du Hirak dans les prisons marocaines, mais aussi sur la situation de leurs familles.

Suite à cette rencontre, un appel a été lancé aux parlementaires européens pour intervenir auprès de la commission européenne, mais aussi auprès des autorités marocaines, afin de mettre à un terme à cette « crise ».

A la fin de la rencontre, Kati Piri a promis de ne reculer devant rien et continuer sa mobilisation en faveur du Hirak, à l’échelle européenne.

Il convient de souligner que cette conférence a été précédée par une grande manifestation pro-Hirak rassemblant a peu près trois mille Marocains originaires de la région du Rif  et qui ont investi les rues de Bruxelles pour réclamer la libération des prisonniers politiques dans leur pays,

Les manifestants sont venus de différents pays européens. Ahmed Zefzafi, le père de la figure de proue du mouvement de contestation du Hirak, Nasser Zefzafi, a également pris part à ce rassemblement.

L’objectif de cette manifestation a été d’attirer l’attention du Parlement européen sur les détenus politiques marocains, précise VRT.

Pour rappel, Ahmed Zefzafi avait été invité, aussi, en décembre dernier au Parlement néerlandais, sur invitation de la députée Sadet Karabulut (Parti socialiste), dans le cadre d’une procédure spéciale. Pendant une heure, il s’était exprimé sur la situation des détenus politiques au Maroc aux côtés de députés néerlandais.