ALGÉSIRAS: Voici ce qui attend les voyageurs marocains

 A quelques semaines du démarrage de l’opération Marhaba 2019, les autorités espagnoles ont imposé des mesures de contrôle draconiennes aux voyageurs qui transitent par le port d’Algésiras, particulièrement ceux qui voyagent en bus.

Les Marocains, qui voyagent en bus via le port espagnol d’Algésiras pour se rendre en Europe ou pour rentrer chez eux souffriront cette année aux postes de contrôle d’Algésiras. En effet, de nouvelles mesures de contrôle sont entrées en vigueur le 8 mai, fait remarquer le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, qui se penche sur ce sujet dans son édition du week-end des 11 et 12 mai.

Désormais, rapportent les sources du quotidien, les voyageurs doivent présenter leurs bagages aux contrôleurs du poste de contrôle au moment où l’engin qui les transportait passe au scanner. Cette opération fait perdre du temps, angoisse les voyageurs et provoque des désagréments pour les personnes vulnérables, des humiliations, de même que des dommages pour certains produits en raison du changement de température. De plus, les Marocains, qui avaient l’habitude d’envoyer leurs affaires avec des membres de leur famille ou leurs amis, n’auront plus cette possibilité. Car les nouvelles procédures de contrôle exigent la présence physique du voyageur même si ses bagages sont conformes à toutes les normes du transport de marchandises.

Ces mesures draconiennes, précisent les sources du quotidien, auront des répercussions négatives sur les professionnels du transport routier qui assurent des liaisons entre les deux rives. Ces derniers pointent du doigt le ministère marocain de la Logistique et des transports qui n’a pas bien mené les négociations avec son homologue espagnol pour concrétiser des conventions censées servir les intérêts des deux parties. En attendant une réaction du département de tutelle, les voyageurs marocains et leurs transporteurs restent soumis à ces lourdes mesures.

En savoir plus: