Voici le montant de la zakat au Maroc et en France

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Pour l’année 1440-2019, le montant de la zakat a été fixé à 13 dirhams minimum par personne (soit 1,20 €) et ce dans toutes les régions à travers le royaume, indique dans un avis le Conseil supérieur des oulémas.

Le montant de la Zakat a été estimé en tenant compte des différences de prix des céréales. Le conseil explique dans un communiqué qu’afin de faciliter la zakat au croyant et tenant compte de l’intérêt public, les juristes ont autorisé l’émission de la valeur en espèces alors qu’à l’origine elle était donnée en céréales.

Ce montant est le même que celui de l’année dernière et légèrement inférieur à celui de l’année précédente (15 dirhams).

5 à 7 € en France

Les grandes fédérations musulmanes ont acté en 2018 la revalorisation de la zakat al-Fitr, qui était passée de 5 € à 7 € sous l'impulsion du Conseil théologique musulman de France (CTMF). Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait alors choisi de ne pas trancher sur le sujet. 

Le CFCM ne change pas de ligne de conduite cette année. Comme en 2018, l'instance fait savoir, mercredi 29 mai, que la fixation du montant de l’aumône du Ramadan à 5 € ou à 7 € sont deux avis « probants, légitimes et qu'il n'y a pas lieu d'en faire une polémique puisque depuis le début de l'islam, les gens sortaient la zakat sous formes de denrées alimentaires différents représentant le même volume (un sa'), mais pas la même valeur monétaire ». 

L’instance enjoint les CRCM, ses antennes régionales, « à préciser aux fidèles de leurs régions respectives, la valeur de la zakat al-Fitr » en prenant en considération notamment les prix des denrées alimentaires qui peuvent varier entre la capitale et la province. Toutefois, c'est bien la somme de 7 € qui est désormais largement communiquée aux musulmans de France, sans distinction de région. 

En savoir plus: 

La Zakat est un devoir religieux pour les Musulmans. Il purifie les impuretés des revenus et assure que les excès de richesses soient redistribués aux nécessiteux. La Zakat est une obligation pour tout musulman qui a atteint la puberté, est sain d’esprit et qui a atteint le seuil minimum de richesse (appelé « nissab »). Elle requiert de donner un montant calculé (habituellement 2,5 %) aux pauvres et nécessiteux.

Qui reçoit la Zakat ?

  1. Les pauvres : ceux qui n’ont aucun revenu.
  2. Les nécessiteux : ceux qui ont un revenu, mais qui est inférieur à ce dont ils ont besoin.
  3. Les distributeurs de zakat : Ceux qui travaillent à identifier, destituer, et donner la zakat.
  4. Les sympathisants : ceux qui pourraient entrer ou sont déjà entré en Islam
  5. Affranchir un esclave : la Zakat peut être utilisée comme rançon afin d’affranchir un esclave.
  6. Les débiteurs : ceux qui sont dans l’incapacité de rembourser leur dette.
  7. Ceux qui oeuvrent dans la voie de Dieu : afin de faire le bien et de transmettre le message de l’Islam.
  8. Les voyageurs : ceux qui voyagent et sont dans le besoin