Maroc : Yennayer fête nationale ?

Selon les chiffres officiels, plus d'un tiers des Marocains parlent quotidiennement l’une des trois dialectes amazighes courants au Maroc. Aujourd'hui, le sujet de la célébration du Nouvel an amazigh s'est invité au Maroc.

Deux ans après l’Algérie, le sujet s'est vivement invité dans le débat parlementaire marocain. De nombreuses voix de la classe politique se sont levées pour défendre l'idée de décréter Yennayer fête nationale. Hier, lundi 6 janvier 2020, le ministre d'État chargé des Droits de l'Homme, Mustapha Ramid, a déclaré devant la représentation nationale que le roi Mohammed VI a donné son approbation pour fêter l'année amazighe.

Lors de la session de questions orales au Parlement, Ramid a ajouté que le gouvernement, dans le cadre de l'application des dispositions légales de la loi organique relative à la langue et la culture amazighe, s'efforce de compléter les aspects de la célébration en tant que patrimoine pour tous les Marocains. Ramid a déclaré que le chef de gouvernement avait entamé des discussions, avec les secteurs gouvernementaux concernés, afin de mettre en œuvre des plans visant à activer la loi organique sur la langue amazighe, notant qu'un débat national sur la question était imminent.

Il a également déclaré que la célébration de l’année amazighe représente l’intérêt de l’État pour toutes ses composantes et parties prenantes. Le ministre s'est adressé aux parlementaires en disant: "Vous devez tirer les conclusions de la réflexion que je viens d'annoncer. L'annonce sera faite prochainement par les institutions habilitée par le texte constitutionnel".

Étymologiquement, le nom est composé de yen, qui signifie « premier », et d’ayer, qui veut dire « mois ». Selon diverses acceptions, il correspond au premier jour du calendrier agraire utilisé par les Berbères depuis plusieurs siècles. Yennayer fait également référence au début du calendrier julien, adopté dans la Rome antique et décalé de treize jours par rapport au calendrier grégorien. Le nouvel an amazigh a lieu chaque année à une date qui correspond au 12 janvier du calendrier grégorien. Dans le calendrier berbère, (calendrier Amazigh), l’année 2020 correspond à l’année 2970 du calendrier grégorien.