Les imams marocains ne viendront pas en France durant le ramadan

Dans le contexte marqué par la pandémie du coronavirus, les imams et psalmodieurs n’auront pas de visa français pour le mois de Ramadan qui débutera le 24 avril prochain.

Tradition non renouvelée. Les imams et plaslamodieurs du Maroc, de l’Algérie ou de la Turquie, ne pourront pas se rendre cette fois-ci en France, pour assurer les prières de Tarawih et les psalmodies du Coran pendant le mois de Ramadan.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait d’ailleurs expliqué aux musulmans que plusieurs activités entrant dans le cadre du mois de Ramadan pourraient être suspendues en raison de la pandémie du coronavirus et des mesures de confinement imposées aux Français.

“D’après les autorités sanitaires de notre pays, le confinement lié à la crise du covid-19, risque de se prolonger jusqu’au début juin 2020. L’interdiction de tout rassemblement physique de personnes, ainsi que la fermeture des lieux de culte pendant toute cette période de confinement, aura pour conséquence la suspension de nombreuses activités du mois de Ramadan, du moins dans leurs formes habituelles”, avait indiqué le CFCM dans un communiqué daté du 26 mars.