Le Maroc et la Tunisie veulent relancer l’Union du Maghreb Arabe

Juste après avoir prêté serment devant le Parlement, le nouveau Président de la Tunisie, Kaïs Saïed, a reçu au palais de Carthage à Tunis le Président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki, et celui de la Chambre des Conseillers, Hakim Benchamach, venus apporter au tout nouveau Président le message de félicitations et des vœux de succès pour ce mandat qui porte en lui tous les espoirs du peuple tunisien et des pays voisins.

(MAP) - Dans une déclaration à la MAP, à l’issue de cette entrevue, Habib El Malki a indiqué avoir transmis un message du Roi Mohammed VI au Président tunisien.

"Le Maroc", selon la même source, "tenait à rappeler la profondeur des relations historiques, la grande qualité des relations bilatérales depuis des décennies et aussi combien il tient à préserver d’excellents rapports avec l’ensemble des pays de la région maghrébine. Dans un contexte mondialisé marqué par des turbulences économiques et commerciales très importantes, la création d’un ensemble régional maghrébin devient un impératif de survie”, a-t-il insisté.

De son côté, le Président tunisien, Kaïs Saïed, tout en remerciant le Roi Mohammed VI pour son initiative d’envoyer une délégation à la cérémonie de son investiture, lui a formulé des vœux de bonne santé et de prospérité au peuple marocain.

Tout en soulignant "la profondeur et la force des liens historiques entre les deux pays", le Président Kaïs Saïed a réaffirmé la volonté de la Tunisie de renforcer davantage ses relations avec le Maroc en prospectant de nouvelles formules et des conceptions de coopération dans tous les domaines.

Le Chef de l’Etat a aussi mis l’accent sur l’avenir commun des peuples du Maghreb, soulignant l’importance de promouvoir l’action commune du Maghreb et d’activer les institutions de l’Union du Maghreb arabe, afin d’ouvrir de nouveaux horizons de coopération aux peuples de la région et de promouvoir l’intégration entre les pays du Maghreb.