Concert d'Enrico Macias à Casablanca le 14 février

Le 14 février prochain, le chanteur Enrico Macias doit se produire à Casablanca. Au Maroc, certains appellent au boycott de son concert. En cause, ses engagements en faveur de l'état d'Israël.

"Je me fous éperdument de cette menace de boycott parce que je vais y aller. Je ne leur donne pas raison. Ma victoire, ce sera d'aller chanter à Casablanca. Je compare le Maroc à l'Andalousie d'antan, c'est un pays de tolérance, ce n'est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d'avis sur le Maroc", a expliqué le chanteur chez les GG.

En revanche, il explique n'avoir plus mis les pieds en Algérie depuis son départ de Constantine en 1961: "L'Algérie, il y eu plusieurs fois des tentatives de me faire venir. Beaucoup croient que c'est parce que je ne veux pas y aller, mais pas du tout. Je fais abstraction de mon ego, si l'occasion se présente, j'irai. Je voudrais y retourner pour me recueillir sur la tombe de mes proches".