Antonio Guterres (SG des Nations-Unies) tweete sur le message d'Hayat Outemma contre le mariage d'enfants

Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies, a mis en valeur le combat des Marocaines et Marocains qui militent contre le mariage d'enfants.

Le 12 février dernier, Antonio Guterres a retwitté un message posté par Hayat Outemma contre le mariage d'enfants. Cette action s'inscrit dans une initiative mondiale contre cette pratique.

En cette Saint-Valentin, les jeunes du monde entier exploitent en effet le pouvoir des médias sociaux pour faire entendre leur voix contre le mariage des enfants.

Selon de nouvelles estimations, cette année seulement, 13,5 millions de filles de moins de 18 ans - soit 37 000 par jour - se marieront. Et près d'un tiers d'entre eux auront moins de 15 ans. Dans les pays en développement, une fille sur trois est mariée avant l'âge de 18 ans.

Pour montrer au monde combien ils tiennent à mettre fin à cette pratique préjudiciable, les jeunes utilisent Facebook, Twitter, Instagram et d'autres médias sociaux pour souligner le besoin urgent de renouveler les efforts nationaux et mondiaux pour éradiquer le mariage des enfants.

Rien qu'en Amérique, 140 millions de cartes de Saint-Valentin devraient être envoyées cette année. Si aucune mesure urgente n'est prise, le nombre de filles qui seront mariées avant l'âge de 18 ans au cours de la prochaine décennie sera à peu près le même : 146 millions, selon les nouvelles estimations.

En réponse à ces chiffres, les jeunes du monde entier affichent des selfies avec le message #IDONT. Tout comme les signatures sur une pétition, ces signatures représentent un appui qui peut mener à une plus grande action politique pour s'attaquer à ce problème.

Autonomiser les jeunes grâce aux médias sociaux

La participation des jeunes est essentielle au développement durable. Donner aux jeunes les moyens de s'exprimer peut les aider à faire en sorte que leurs besoins et leurs droits soient satisfaits. Et les jeunes eux-mêmes s'impliquent de plus en plus à travers toutes les formes de médias, en particulier les médias sociaux.

La campagne #IDONT coïncide avec #showyourselfie de l'UNFPA et du Global Poverty Project pour exhorter les dirigeants mondiaux à donner la priorité aux besoins et aux droits des jeunes dans le programme de développement post-2015 - la feuille de route pour le développement mondial au cours des 15 prochaines années.

Depuis son lancement à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse en août dernier, la campagne #showyourselfie a permis de recueillir plus de 13 000 selfies auprès de personnes du monde entier et l'enthousiasme à participer ne cesse de croître.

Un appel à l'action

Le mariage des enfants est une violation des droits de l'homme. Presque tous les pays du monde se sont engagés à mettre fin au mariage des enfants. Mais les lois nationales et les conventions internationales n'ont pas, jusqu'à présent, réussi à mettre un terme à cette pratique dommageable et profondément méconnue, ni même à en réduire l'ampleur.

Montrez votre soutien pour mettre fin au mariage des enfants en partageant votre amour-propre avec le hashtag #IDONT via Twitter ou Instagram. Aider nos enfants à dire "non" au lieu d'être forcés de dire "oui".