Tribune

Des centaines de volontaires se sont mobilisés pour sauver des Baleines-pilotes échouées (le 10 février au matin) sur une plage (Farewell Spit) de la Nouvelle-Zélande. Au même moment une chasse à l’Immigré est déclarée aux Etats Unis sur ordre du président Trump. Ces deux faits donnent à réfléchir non pas sur la dimension métaphysique de la création et des créatures, mais sur ce que l’Immigré est aujourd’hui.

Écrite quelques jours avant que les déclarations d'Emmanuel Macron à Alger sur « la colonisation, crime contre l'humanité » ne soulèvent quelques polémiques en France, cette contribution du Professeur Abderrahmane Mebtouol, expert international, nous livre un éclairage toujours actuel sur le «  co-partenariat gagnant-gagnant  » entre les deux pays, ainsi que sur les dispositions par lesquelles l'Algérie pourra surmonter ses difficultés actuelles.

mercredi, 08 février 2017 22:40

Le retour du Maroc à l’UA : la grâce

Écrit par

L’épreuve à laquelle devait faire face la diplomatie marocaine paraissait à la veille du 28e sommet des chefs d'État de l’Union Africaine (UA) délicate tant l’hostilité était grande et les manœuvres dilatoires insolentes. Mais, la raison l’a emporté et le pragmatisme a triomphé, n’en déplaise aux maîtres conspirateurs de l’Est et du Sud. Désormais le Maroc est chez lui, avec honneur et dans la grâce.

Dans les colonnes du quotidien marocain Libération, le journaliste Hassan Bentaleb analyse l'intégration des Marocains formés à l'étranger dans le marché de l'emploi de leur pays d'origine. 

Pour le journaliste libanais Paul Khouri, le Maroc est en bonne posture pour réintégrer l'Union Africaine et raviver l'institution panafricaine.

À l’approche de la fin de l’année 2016, les institutions internationales distillent ici et là plusieurs rapports thématiques sur les situations socio-économiques des différentes zones de notre planète. Celle du Maghreb semble particulièrement alarmante, pour 2017 et au-delà. Rabii Leouifoudi, chercheur en économie territoriale et en géopolitique, Président fondateur de l'Union des Jeunes Euro-Maghrébins au Maroc, livre ici son analyse.

Un double mouvement historique se dessine aujourd'hui, estime Jean-Louis Grigou, président de l'Institut de prospection économique du monde méditerranéen (Ipemed, Paris) : d'une part celui d'industrialisation de l'Afrique du Nord ; d'autre part l'émergence d'une vraie dorsale qui reliera l'Afrique du Nord à l'Afrique subsaharienne en plein boom économique. L'Algérie est idéalement placée pour participer des deux mouvements, à condition toutefois de relever trois défis, que Jean-Louis Grigou détaille ici.

   Il y a de quoi être heureux et fier de voir le Maroc, cette terre africaine, généreuse et fraternelle, accueillir avec enthousiasme un événement de la dimension et de l’importance de la COP22. Mais, lorsqu’un pouce, un grain de sable de la terre marocaine est en cause, contesté ou envié, point d’hypocrisie et de manières. SM. Le Roi en a fait la démonstration et le président de la République de Zimbabwe, Robert Mugabe, l’a appris à ses dépens.

Le CCME un acquis fondamental :
Tout le monde s'accorde à dire que le CCME est un acquis pour les Marocains du Monde, y compris parmi les plus critiques d'entre eux à l'égard de cette institution et plus particulièrement dans sa première version qui arrive à son terme. Cependant, le conseil doit être révisé et rénové afin de répondre aux attentes et accomplir ses missions :

jeudi, 10 novembre 2016 23:36

L’autre radicalisation

Écrit par

Djihadisme, islam radical, salafisme... Notre fixation collective sur ces formes de radicalisation nous amène-t-elle à en négliger d'autres tout aussi inquiétantes ? À minimiser des actions violentes inspirées par la xénophobie ou des idéologies d'extrême droite ? Elles sont pourtant une réalité, ici comme ailleurs.

La visite de SM le Roi du Maroc en Afrique de l’Est (Rwanda, Tanzanie et Ethiopie) est, à plus d’un titre, un facteur de résilience et d’espérance. Elle consolide les relations ancestrales de solidarité et de fraternité du pays avec un Continent dont il est aujourd’hui un acteur clef, et, en même temps, ouvre des perspectives prometteuses à son développement économique et humain en posant les conditions idoines, propices à sa stabilité et sa sécurité.

jeudi, 03 novembre 2016 14:07

A quand une nouvelle approche migratoire ?

Écrit par

Confronté à un climat social difficile, le scrutin législatif du 7 octobre dernier au Maroc, ne devrait pas modifier la donne. En effet, le climat social reste tendu et, les dommages collatéraux d’une conjoncture difficile sont bien réels et affectent tous les secteurs.

C’est la patrie d’Ahmed al-Mansour (1578-1603) et d’Ibn Batouta (1304-1377). Pour Eugène Delacroix (1798-1863), il est source d’inspiration et de fascination, Le dramaturge et romancier Tennessee Williams (1911-1983) appréciait son hospitalité. On loue sa singularité et on donne en exemple la générosité de son peuple et la clairvoyance de son Souverain. Devinez de quel pays s’agit-il ?

L’Histoire est une mine de leçons pour peu qu’on y descende plus souvent. Dans cette mine. Parmi ces leçons, certaines sont en cours. La plus récente se déroule en Syrie martyre. De quoi s’agit-il ? D‘un peuple millénaire inventeur de l’écriture, qui se retrouve en 2011 à  revendiquer son « printemps arabe ». Depuis c’est toujours l’hiver, le brouillard, et les colonnes de réfugiés chassés de chez eux par la guerre et maltraités partout où ils sont allés.

Il arrive que dans une recherche épistémologique de l'origine d'un mot ou d'une doctrine de lui adosser ses tenants et ses aboutissants à une politique exploratoire d'une union nationale déjà approuvée depuis des millénaires, en ses socles et en ses mécanismes de transmission. Il est de fait, un mandat politique jamais rêvé, mais vécu comme une conjoncture socio-économique et géopolitique globale et, fort bien heureusement, jalonné de hautes orientations stratégiques Royales.

Page 1 sur 17