samedi, 03 septembre 2016 13:02

Le sous-préfet de Nancy, Imed Bentaleb, victime de la théorie du complot

Écrit par 

Chaque jour qui passe connaît au moins une théorie du complot. Cette fois-ci, c'est Imed Bentaleb, sous-préfet de Meurthe-et-Moselle, chargé des affaires économiques, qui est visé.

Les 10 et 11 septembre prochains, la Ville de Baccarat organise la fête du pâté lorrain. Et tout le monde sait que cette tradition culinaire de notre région est à base de viande de porc. La théorie du complot surgit lorsque des petits malins, spécialistes en désinformation, ont publié sur Facebook une alerte : « Nous sommes lorrains donc notre pâté est sacré ! ». Ce slogan relaie une fausse information qui laisse croire que le sous-préfet chargé de l’économie, Imed Bentaleb, aurait demandé de remplacer le porc par de l'agneau. Bien sûr, les naïfs, les gens de mauvaise foi et les racistes ont de suite adhéré à la rumeur, sans vérifier, et l'ont colportée à l'envi sur les réseaux sociaux. La farce (c'est le cas de le dire pour un pâté) aurait pu être acceptable, bien que de mauvais goût, si le sous-préfet en question n'était pas d'origine tunisienne. Du coup, la rumeur prenait un virage raciste inacceptable.

Cette odieuse page Facebook laisse entendre que le haut fonctionnaire d'origine tunisienne aurait demandé aux boulangers de Baccarat de changer la recette du pâté lorrain pour éviter les ennuis pendant la fête du pâté lorrain des 10 et 11 septembre. Toujours selon cette fausse information, le sous-préfet aurait préconisé aux boulangers de remplacer le porc par de l'agneau...

Imed Bentaleb a réagi : « En ce qui me concerne, je tiens à vous indiquer que j'ai été non seulement surpris mais également consterné par de tels écrits. Bien entendu, je tiens à démentir formellement les propos qui me sont prêtés en ma qualité de citoyen français, de sous-préfet et donc de représentant de l'Etat ».

Imed Bentaleb est arrivé cet hiver à Nancy, où les multiples reconversions industrielles de la Meurthe-et-Moselle avaient pérennisé son poste, qui n'était plus pourvu depuis plusieurs mois. Le préfet, Philippe Mahé, avait alors demandé qu'un sous-préfet, chargé des dossiers économiques, soit à nouveau nommé à Nancy. C'est Imed Bentaleb, 51 ans, né en Tunisie mais enfant de Lyon, où il a été élevé, qui a donc pris en charge l'économie meurthe-et-mosellane côté préfecture.

 

Amateurs de fausses informations et adeptes des théories du complot, et Maglor sait qu'ils sont nombreux à Nancy, sachez que nous vous combattrons toujours !