jeudi, 06 août 2015 13:21

Tout savoir sur le "nouveau" canal de Suez inauguré ce jeudi

Écrit par 

En Lorraine, cela fait plus de dix ans que la technocratie administrative réfléchit, imagine, recule, propose, se dispute sur le doublement de l'autoroute A 31 entre Thionville et Nancy. Un doublement rendu nécessaire par l'intensité du trafic Nord-Sud de poids-lourds. L'Egypte a été plus rapide et plus efficace. Elle vient de doubler une partie du canal de Suez. L'inauguration est aujourd'hui.

 

Ce que le gouvernement égyptien a surnommé le "Nouveau canal de Suez" est en fait une nouvelle voie maritime de 72 km qui devrait doubler le trafic et les recettes du Canal.

L' Egypte inaugure, ce jeudi, une nouvelle route maritime dans le Canal deSuez. Les autorités égyptiennes ont surnommé cette voie maritime «Le cadeau de l'Egypte au monde».

Source vitale de devises étrangères pour l'Egypte, le Canal de Suez est une des voies navigables les plus fréquentées au monde. Elle relie la mer Méditerranée à la mer Rouge, permettant aux navires de voyager entre l'Europe et l'Asie du Sud sans avoir à contourner toute l'Afrique.

 

Historique

Le Canal de Suez est une voie navigable du même niveau que la mer, longue de 193 km qui relie la mer Méditerranée à la mer Rouge. Conçu par l'ingénieur français Ferdinand de Lesseps, le canal a été creusé en 1859 et a nécessité 10 années de travaux pour être terminé. Environ 6000 invités étrangers ont assisté à son ouverture, en novembre 1869.

Environ 1 million de travailleurs égyptiens auraient participé à sa construction. Quelques 125 000 travailleurs forcés qui avaient participé à cette gigantesque entreprise seraient morts lors des travaux, d'après l'historien égyptien, George Kirlis. En 1858, de Lesseps a obtenu la permission du Khédive d'Egypte Mohamed Saïd Pacha pour créer une compagnie destinée à mener la construction du Canal. Cette compagnie devait être chargée de faire fonctionner le canal pendant 99 ans à partir de son ouverture.

La majorité des actions du Canal de Suez appartenaient à des investisseurs égyptiens et français, mais une crise financière a forcé le gouvernement égyptien à vendre ses parts au gouvernement britannique, en 1875. La compagnie du Canal de Suez est demeurée sous contrôle franco-britannique jusqu'en 1956, lorsque le président égyptien, Gamal Abdel Nasser, a nationalisé le canal.

 

 

En 1956, le Canal a été fermé à la suite d'une attaque synchronisée menée par le Royaume-Uni, la France et Israël, connue sous le nom d'«Agression tripartite». Il a été rouvert un an plus tard. En 1967, le canal a été fermé à nouveau en raison de la guerre israélo-arabe connue sous le nom de Guerre des Six Jours.

Le canal a finalement été rouvert en 1975, lorsque l'Egypte a regagné le contrôle total de la voie navigable à la suite de la guerre qui l'a opposé à Israël, en 1973.

 

Coût financier et chiffre d'affaires

Il n'existe aucune estimation officielle du coût du Canal de Suez, mais des estimations non officielles avancent un coût d'environ 20 millions de livres égyptiennes, selon la valeur de la monnaie à cette époque là.

Il n'existe également aucune estimation officielle du total des revenus du canal depuis son ouverture en 1869, mais d'après l'Agence centrale pour la mobilisation du public et les statistiques (CAMPAS) d'Egypte, le canal a généré 47 milliards de dollars US durant ces dix dernières années, avec un total de 182 000 navires qui ont transité par ses eaux durant cette même période.

 

Le «Nouveau» Canal de Suez

Ce que le gouvernement égyptien a surnommé le «nouveau» Canal de Suez est en fait une nouvelle route maritime de 72 km qui longe le canal principal. Le nouveau canal a commencé à être creusé le 5 août 2014 et a été achevé le 29 juillet 2015.

 

Le coût total de la nouvelle voie de navigation du canal n'a pas dépassé les 4 milliards de dollars US, d'après le président de l'Autorité du Canal de Suez (ACS), rattachée au gouvernement égyptien, Mohab Mamesh.

Les autorités égyptiennes ont rassemblé 8,5 milliards USD pour le mégaprojet en vendant des certificats non-négociables, d'une échéance de cinq ans et à un taux d'intérêt de 12%, à des citoyens égyptiens.

Le gouvernement égyptien affirme que le projet va doubler les recettes du Canal de Suez et le fera passer de 5,3 milliards USD annuels à quelques 13 milliards USD.

 

Texte établi avec l'apport de l'agence Anadolu

http://api.dmcloud.net/player/embed/4e7343f894a6f677b10006b4/55c29ca39473990f1402b024/e6551142796f4563a19bc9f48db9840c