Création prochaine d’un centre culturel tunisien international à Paris

Mohamed Zine El Abidine, ministre des Affaires culturelles, a annoncé la création prochaine d'un centre culturel tunisien international à Paris, et ce, lors de sa réunion, aujourd'hui, avec l'Ambassadeur de Tunisie en France Abdelaziz Rassâa, en marge de la présentation à l'UNESCO du dossier de la Table de Jugurtha pour l'inscrire sur la liste du patrimoine mondial à Paris.

 

Ainsi a-t-il affirmé que son département multiplie les efforts pour redynamiser la diplomatie culturelle avec la capitale Paris, et ce, en s’engageant à financer un programme annuel en la matière afin de mettre en valeur le rayonnement de la Tunisie à l’international.

Il a indiqué que le ministère s’engage, également, à inscrire la Table de Jugurtha sur la liste du patrimoine mondialen plus du Plan national pour le développement du patrimoine en Tunisie à travers la valorisation  des sites et des monuments.

A rappeler que la Table de Jugurtha, qui se trouve à  Kalaat Senan (Gouvernorat du Kef) à 6 km de la frontière algérienne, est un plateau de 80 hectares, à une altitude de 1200 mètres dominant les sommets des formations de Boujabeur, de Slata et de Boulahnech.

Il s’agit d’une curiosité naturelle formée de falaises tombant à pic de tous les côtés. De plus, ce plateau abrite de nombreuses sources d’eau, à savoir Aïn Senan.

Cet endroit est le décor qu’a choisi le roi numide Jugurtha pour résister aux Romains. Il s’y réfugia avec son armée vers 107 av J-C. Le siège a duré des mois sans que Marius, chef de l’armée romaine, puisse atteindre le haut du rocher.

Ce rocher deviendra une forteresse (Kalaât) de rebelles résistant longtemps aux troupes du bey de Tunis sous la direction de leur chef Senan, d’où le nom Kalaât Senan.

 

En janvier 2017, la Fédération des Associations Franco-Tunisiennes lançait un appel et une pétition pour la création d'un tel centre. Voici le texte qui était alors publié :

À l'attention : M. le Ministre des Affaires Etrangères

Appel pour un Centre Culturel Tunisien à Paris

La Tunisie est un des seuls pays à ne pas avoir un centre culturel en France Malgré que nous soyons plus de 600.000 à y vivre et Malgré les liens privilégiés économiques et culturels qui nous ont toujours lié à la France.

La Tunisie possède plusieurs locaux à Paris parfois presque vides :
Le local des Botzaris et son emplacement en est le plus bel exemple à être exploité .

Ce centre serait un lieu de rencontre et une vitrine pour notre culture, notre langue notre artisanat, nos traditions…
Ce centre serait également un lien entre nos enfants et notre pays, la Tunisie

Des contacts ont été pris avec les autorités Tunisiennes et Françaises, mais les réponses tardent à venir.
C’est pour toutes ces raisons que la Fédération des Associations Franco-Tunisiennes milite et vous appelle à signer cette pétition

Aidez nous à accomplir et concrétiser ce projet nécessaire et utile.
Signez cette pétition
La Fédération Des Associations Franco-Tunisiennes