jeudi, 17 août 2017 06:10

Il y a 109 ans, le 17 août 1908, inauguration de la nouvelle gare de Metz

Écrit par 

Inaugurée le 17 août 1908 par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine, elle remplace l'ancienne gare de Metz mise en service en 1878, place du Roi George. Le bâtiment voyageurs, pour ses façades et toitures (hors verrière), son salon d'honneur, le décor du buffet et son hall de départ, fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 15 janvier 1975.

 

Le bâtiment voyageurs, long de plus de 300 mètres et dont la tour de l'horloge s'élève à 40 m, est édifié de 1905 à 1908 par l'architecte berlinois Jürgen Kröger, assisté des architectes Peter Jürgensen et Jürgen Bachmann ainsi que du sculpteur Schirmer, dans un style néo-roman rhénan. La gare est inaugurée le 17 août 1908. Le coût final de la construction ressort à vingt-et-un millions de marks-or, alors que le cahier des charges initial, prévoyait un budget à ne pas dépasser, de 2 190 000 marks-or (Le Lorrain, du 30 juin 1908).

La fonction première de cette nouvelle gare de Metz est militaire, elle est le terminus de la « Kanonenbahn Berlin - Metz », une ligne de chemin de fer stratégique. Elle doit répondre à un impératif stratégique de l'Empire allemand, dans l'éventualité d'une guerre avec la France, l'Allemagne doit pouvoir acheminer ses troupes sur la frontière occidentale, en particulier dans le secteur de la Moselstellung, en un minimum de temps. Les nouvelles installations doivent permettre à l'empereur de déplacer 20 000 hommes en vingt-quatre heures.

Les quais sont larges et longs, et les voies en nombre important. Elle doit permettre le chargement et le déchargement rapide de la logistique et des chevaux d'une armée. Chaque voie dispose d'un quai surélevé pour les voyageurs, à l'origine prévu pour faire embarquer et débarquer les chevaux sans différence de niveau avec les wagons, et d'un quai bas de l'autre côté de la voie, actuellement réservé pour le service, mais à l'origine utilisé pour les personnes et les marchandises. La tour qui se dresse à gauche de la gare est le château d'eau qui, avec une contenance de 300 m3, servait à alimenter les locomotives à vapeur.

Le 19 juin 1919, la gare entre dans le réseau de l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine (AL), à la suite de la victoire française lors de la Première Guerre mondiale. Puis, le 1er janvier 1938, cette administration d'État forme avec les autres grandes compagnies la SNCF, qui devient concessionnaire des installations ferroviaires de Metz. Cependant, après l'annexion allemande de l'Alsace-Moselle, c'est la Deutsche Reichsbahn qui gère la gare pendant la Seconde Guerre mondiale, du 1er juillet 1940 jusqu'à la Libération (en 1944 – 1945).

En 2017, elle est élue « plus belle gare de France » par les internautes, à la suite d'un concours organisé sur Facebook par Gares & Connexions ; elle était opposée à la gare de La Rochelle lors de la finale.

Media