samedi, 05 août 2017 10:24

Immigratin clandestine : Le Jet-Ski le mode de transport le plus rapide pour débarquer sur les cotes de Sebta (Ceuta)

Écrit par 

Les passeurs de migrants clandestins dans le détroit de Gibraltar utilisent désormais le Jet-Ski pour faire traverser les immigrants clandestins du Maroc vers les rives sud de l’Espagne.
29 migrants, 19 en juillet et 10 durant les trois premiers jours de ce mois d’août, ont pu atteindre les plages de Sebta en jet-ski en provenance de la côte marocaine voisine selon Europa Press

 

Sur le modèle des speed-boats qui transportent le haschich entre le Maroc et la côte andalouse, les candidats à l’émigration sont rapidement transportés sur Sebta et laissés sur la plage. De là, ils peuvent se rendre au CETI, le centre d’accueil des étrangers de l’enclave, faire une demande d’asile et obtenir une protection juridique.

Pour la seule soirée du jeudi 3 août, neuf migrants ont pu atteindre la côte de Sebta sur des jet-skis, rapporte Europa Press ce vendredi soir.

Chaque jet-ski est conduit par un pilote avec à son bord deux migrants subsahariens, algériens ou marocains précise l’agence espagnole. Les débarquements sur les plages de Sebta, s’inquiètent les autorités espagnoles, se font tant en provenance de la côte méditerranéenne de Fnideq à l’est, que de celle de Belyounech sur le détroit de Gibraltar à l’ouest.

Cette nouveauté dans les méthodes d’émigration clandestine vers l’Europe vise à contourner le renforcement des contrôles aux frontières, notamment celui des voitures, et le long de la double clôture entourant l’enclave de Sebta et gardées par les forces de l’ordre marocaines et espagnoles. L’usage des jet-skis illustre la forte pression migratoire subsaharienne et maghrébine que subit le nord du Maroc.