Dupont-Aignan dénonce des pressions de l'équipe de Fillon

De pire en pire ! De mensonges en mensonges, de turpitudes en turpitudes ! L'équipe de François Fillon fait honte à la démocratie française. Un candidat de droite, Dupont-Aignan, qui monte dans les sondages, subit des pressions et du harcèlement de la part de l'équipe Fillon pour qu'il se retire. 

 

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, qui est crédité de 3% à 4,% des intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle, a affirmé vendredi être sous la pression de soutiens de François Fillon pour se retirer.

"Un jour je publierai des SMS ahurissants. Je leur ai répondu que je n'étais pas à vendre. J'ai une autre conception de mon rôle", a dit le candidat de Debout la France sur BFM TV et RMC.

Selon Le Parisien, le maire d'Yerres (Essonne), qui menace de priver François Fillon de suffrages déterminants pour une éventuelle qualification au second tour, a reçu plusieurs SMS de soutiens du candidat de la droite et du centre pour qu'il renonce et a rencontré à ce sujet "un proche de Fillon dans un café parisien".

"Pipeau!", a répliqué avec la mauvaise foi qu'on lui connaît Florence Portelli, porte-parole de François Fillon, sur LCP. Mais à l'heure où les mensonges sont érigés en système de gouvernance, sa déclaration fait flop.