Déstabilisé par le Covid-19, Trump annonce la "suspension de l'immigration"

Le président américain entend «protéger les emplois» des Américains face à la crise économique provoquée par le coronavirus. Les Etats-Unis comptent aujourd'hui plus de 22 millions de chômeurs.

(AFP) - «A la lumière de l'attaque de l'Ennemi Invisible, et face à la nécessité de protéger les emplois de nos GRANDS citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel pour suspendre temporairement l'immigration aux Etats-Unis», a tweeté ce mardi matin Donald Trump. Un message envoyé alors que 22 millions d'Américains ont déjà perdu leur travail en raison des conséquences économiques de l'épidémie de covid-19.  

Mais à l'heure où le coronavirus a déjà tué plus de 42.000 personnes aux Etats-Unis, le président américain n'a en revanche donné aucun détail sur la manière dont il entendait appliquer cette décision. Ni sur la durée de cette mesure. Le locataire de la Maison Blanche avait dès le mois de janvier restreint les déplacements avec la Chine où le nouveau virus est apparu en décembre, avant d'interdire les voyages entre les Etats-Unis et la plupart des pays européens à la mi-mars. Il fait là un nouveau pas. 

Donald Trump s'est depuis montré impatient face aux efforts déployés pour lutter contre l'épidémie, semblant encourager les manifestants en colère contre les mesures adaptées dans certains Etats, et approuver la levée du confinement dans plusieurs régions du pays. Une opinion partagée par son homologue brésilien, Jair Bolsonaro. Le président américain, candidat à sa réélection, avait fait campagne sur des mesures visant à limiter l'immigration. Le discours passe aux actes.