Port d'Alger : 742 voyageurs algériens venus de Marseille mis en quarantaine

Le Ferry Tariq Ibn Ziyad a accosté, jeudi au port d'Alger, avec à son bord 742 voyageurs algériens venus de Marseille, lesquels ont été immédiatement mis en quarantaine à l'hôtel Mazafran, au titre d'une mesure préventive visant à endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus, a-t-on constaté.

Les 742 passagers algériens venus de Marseille ont été accueillis à leur arrivée par le Wali d'Alger, Youcef Cherfa, le directeur général du Port d'Alger, le Chef de Sûreté de la wilaya d'Alger, M'hamed Bettache, ainsi que nombre de responsables du secteur des Douanes et de la Protection civile, et ce dans le cadre de l'activation du plan de protection sanitaire des citoyens qui prévoit la mise en quarantaine des voyageurs algériens venus de l'étranger à l'hôtel Mazafran (ouest d'Alger).

"Il s'agit du dernier voyage du ferry Tariq Ibn Ziyad en cette période de pandémie", a indiqué M. Bettache, ajoutant que les citoyens qui seront mis en quarantaine pendant une durée de 14 jours au niveau dudit hôtel "feront l'objet d'une prise en charge totale, en termes de restauration, d'activités de loisirs et de contrôle médical, assuré à raison de deux fois par jour".

De son côté, M. Cherfa a insisté sur l'impératif d'améliorer "les conditions d'accueil", en accordant la priorité aux familles, aux personnes âgées et malades", insistant sur l'importance de transporter immédiatement les passagers vers l'hôtel. Ces derniers ont subi un contrôle médical, a-t-on constaté.

Pour faciliter le transport de tous les passagers dont 22 nourrissons, 13 enfants et une vingtaine de femmes, le Wali d'Alger affirmé que "51 autobus relevant de l'Entreprise de transport urbain et suburbain d'Alger (ETUS) ont été mobilisés pour les conduire directement à l'hôtel", exprimant la disponibilité des autorités gouvernementales à "garantir davantage de moyens pour la sécurité des citoyens".

Concernant les véhicules de ces voyageurs, le responsable a assuré qu'ils seront retenus dans un lieu "sûr" au niveau du parking du port d'Alger, durant toute la période de leur mise en quarantaine, et feront aussi l'objet d'assainissement et de désinfection".

Le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière a affirmé l'importance de respecter "le dispositif de veille et d'alerte qui demeure en vigueur", rappelant que la mobilisation des équipes de santé reste à son "plus haut niveau".