L'Algérie a élaboré le rapport national sur l'agenda de développement durable

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou a fait savoir, dimanche à Riyadh (Arabie Saoudite), que l'Algérie avait élaboré le rapport national volontaire sur l'agenda de développement durable 2030, a indiqué un communiqué du ministère.

Présidant à Riyadh le coup d'envoi des travaux de la 39e session de la Commission de la femme arabe relevant de la Ligue arabe, consacrée à la remise de la présidence de la commission assurée jusque là par l'Algérie à l'Arabie Saoudite, Mme. Krikou "a présenté le bilan des activités de la 38e session, notamment en ce qui concerne la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD)", a précisé le communiqué.

Dans ce contexte, la ministre a rappelé que l'Algérie avait élaboré, en 2019, le rapport national volontaire sur l'agenda de développement durable horizon 2030", a poursuivi la même source.

"La rencontre a vu également l'adoption de la déclaration arabe devant être présentée à la 64è session de la Commission de la condition de la femme de l'Organisation des Nations Unies (ONU), mars prochain, en présence du directeur régional d'ONU-Femmes", a ajouté le communiqué.

Concernant les initiatives nationales en faveur de la santé de la femme, Mme. Krikou a fait savoir que 'l'Algérie avait célébré la journée arabe de sensibilisation sur le cancer du sein coïncidant avec le 1er octobre de chaque année" à travers "l'organisation de caravanes de sensibilisation sur tout le territoire national".

"Plusieurs autres activités médiatiques ont eu lieu en collaboration avec le ministère de la Santé et les associations de la société civile", ajoute le document.

Saisissant cette occasion, la ministre a salué la bravoure de la femme palestinienne, avant de réitéré la position de l'Algérie en faveur de la cause palestinienne ainsi que le soutien de la femme algérienne à sa sœur palestinienne dans son noble combat", a conclu le communiqué.