"Ramadan Moubarak" : le Premier ministre canadien adresse une vidéo aux musulmans du monde

Comme l’an passé, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a une pensée pour les Canadiens musulmans et ceux du monde entier qui entament le mois sacré de ramadan. Sur Twitter, il a souhaité un “Ramadan Moubarak” à tous les concernés avec une vidéo.

“Assalamu alaykum”, lance le Premier ministre en guise d’introduction. “Aujourd’hui, les musulmans au Canada et ailleurs marqueront le début du ramadan. À travers le monde, familles et amis se réuniront pour prier, jeûner pendant la journée et rompre le jeûne le soir, lors de l’iftar”, rappelle-t-il.  

Une période qui “célèbre les valeurs qui sont au cœur de l’islam, comme la compassion et le service aux autres”, soulève le Premier ministre. “Il nous rappelle de faire preuve de générosité et de faire passer les besoins des autres avant les nôtres, ce mois-ci et tout au long de l’année”, ajoute-t-il.

Comme l’an passé, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a une pensée pour les Canadiens musulmans et ceux du monde entier qui entament le mois sacré de ramadan. Sur Twitter, il a souhaité un “Ramadan Moubarak” à tous les concernés au travers d’une vidéo.

“Assalamu alaykum”, lance le Premier ministre en guise d’introduction. “Aujourd’hui, les musulmans au Canada et ailleurs marqueront le début du ramadan. À travers le monde, familles et amis se réuniront pour prier, jeûner pendant la journée et rompre le jeûne le soir, lors de l’iftar”, rappelle-t-il.  

Une période qui “célèbre les valeurs qui sont au cœur de l’islam, comme la compassion et le service aux autres”, soulève le Premier ministre. “Il nous rappelle de faire preuve de générosité et de faire passer les besoins des autres avant les nôtres, ce mois-ci et tout au long de l’année”, ajoute-t-il.

On aimerait bien voir un tel geste de fraternité en France. Mais il y a une différence importante entre les deux pays. Le Canada ne connaît pas, comme la France, une laïcité constitutionnelle. L'exercice qu'a mené avec brio Justin Trudeau ne saurait exister de manière officielle en France, pas plus pour le Ramadan, que pour Noël ou les fêtes juives. Ceci dit, le Canada vit dans les faits une pratique de laïcité au quotidien en reconnaissant des droits à toutes les religions.  Les institutions publiques et les entreprises privés canadiennes doivent adapter voire modifier les normes générales pour répondre aux besoins particuliers des minorités religieuses.