Près de six Français sur dix jugent l’islam compatible avec les valeurs républicaines

Une proportion de 56% des Français estime que l’islam est compatible avec les valeurs de la société française, indique l’Agence France-Presse. Un chiffre qui accuse une nette évolution comparé à 2016, selon un sondage Ifop à paraître dans le Journal du Dimanche.

La tendance s’est inversée en deux ans. Lors d’une étude sur le même sujet réalisée par le même institut en septembre 2016, ils étaient 56% de la population à juger l’islam incompatible avec les valeurs de la société française, contre 44% pour l’opinion inverse.

Sans surprise, cette opposition entre islam et société française est majoritaire chez les sympathisants des Républicains (63%) et du Front national (62%). Ailleurs sur l’échiquier politique, 41% des sympathisants de la République en marche et de La France insoumise (39%) partagent cette opinion. Ils ne sont que 27% parmi ceux qui se déclarent proches du Parti socialiste.

En revanche, une très large majorité de Français (70%), tous courants politiques confondus, est opposée à l’instauration d’une taxe sur les produits halal pour financer le culte musulman.

«Ça représente un retournement par rapport à ce que nous avions mesuré pour septembre 2016, au début de la présidentielle, où c’était l’inverse : on avait une majorité de Français, 56%, qui considéraient que l’islam n’était pas compatible avec les valeurs de la société française», analyse pour Europe 1 Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Le sondeur y voit le «signe d’une certaine décrispation, malgré toute une série d’affaires, signe aussi que le contexte terroriste reflue».

«Il y a désormais un sentiment d’une meilleure intégration, avec sur cette question bien sûr des jugements très contrastés», nuance cependant Frédéric Dabi. «On n’est pas sur une logique électorale. Il y a quand même quatre Français sur dix qui considèrent que l’islam n’est pas compatible avec les valeurs républicaines.»