Nadine Morano, la mytho de Toul de retour dans son quartier de Nancy

Nadine Morano, l’égérie touloise de la droite extrême, fait encore parler d’elle dans le style mytho.

« Ce n’est plus mon quartier » : c’est le titre d’un reportage publié dans le magazine de droite Valeurs Actuelles du 24 octobre 2019. Une « immersion » sur plusieurs pages qui suit Nadine Morano au Haut-du-Lièvre son quartier d’enfance à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Elle décrit un quartier totalement islamisé où il serait impossible « de trouver le moindre morceau de jambon » dans les commerces. Et tout cela dans le plus pur style mytho qui la caractérise tant.

Dans ce quartier populaire, situé sur les hauteurs de Nancy, elle y dénombre les femmes voilées dans la rue ou encore les rares « têtes blondes » sur les photos de classe de l’école élémentaire. Tout au long du reportage, elle y dénonce la présence de l’islam et explique même que les habitants du Haut du Lièvre se « sentent en territoire occupé ». Elle affirme qu’on ne peut pas y trouver la moindre tranche de jambon dans les épiceries du quartier.

Maglor qui connaît bien ce quartier sait que ces propos ne sont que mensonges et affabulations. Mais si c’est nous qui le disons, on peut nous suspecter de parti-pris. Alors laissons les autres en parler.

L’émission Quotidien sur TMC a réalisé un contre-reportage. Ses journalistes sont allés sur le quartier. Ils y ont bien trouvé du jambon et de la charcuterie dans le supermarché du quartier. Selon Morano, le bar et la papeterie du Haut du Lièvre ont fermé. Pourtant, il y a bien toujours une brasserie et plusieurs commerces. Mais le plus simple est encore de regarder la vidéo de l’émission pour confondre la mytho de Toul.

Le maire de Nancy, Laurent Hénart, a vivement réagi aux propos de la Touloise. Il rappelle que « depuis 15 ans le quartier a beaucoup changé ». « Il y a des projets, beaucoup de projets, et surtout des gens positifs », selon lui. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui habitent ou connaissent le Haut-du-Lièvre à avoir critiqué, moqué ou vilipendé Nadine Morano pour les bêtises volontaires et calculés qu’elle a pu dire.

En réponse, la Touloise s’en est pris violemment à l’émission Quotidien qu’elle a traitée de « télé poubelle ». Doublement mytho, la Nadine !