La poupée Barbie va avoir 60 ans et n’a pas pris une ride

Elle va fêter en 2019 son 60e anniversaire mais n'a pas une ride: blonde ou brune, longiligne ou ronde, princesse ou pompier, la poupée Barbie continue de séduire les enfants et se démène pour rester au goût du jour, jusque sur les réseaux sociaux.

"60 ans, c'est énorme dans une industrie du jouet où, aujourd'hui, un succès dure entre trois et cinq ans", lance fièrement Nathan Baynard, directeur mondial du marketing pour la poupée Barbie.

Au total, plus d'un milliard de Barbie se sont vendues depuis sa présentation au Salon du jouet de New York, le 9 mars 1959.

Sa "maman" n'est autre que la co-fondatrice de Mattel, Ruth Handler, qui eut l'idée de cette poupée en regardant ses propres enfants. "Sa fille Barbara n'avait qu'un choix limité de jouets: des poupons. Le seul rôle dans lequel elle pouvait se projeter était celui de maman, alors que son fils s'imaginait astronaute, cowboy ou pilote", explique Nathan Baynard.

C'est ainsi qu'elle a créé "Barbie" (diminutif du prénom de sa fille), poupée adulte aux formes très féminines, pour "montrer aux petites filles qu'elles pouvaient devenir qui elles voulaient. En 1959, c'était une idée choc" qui remportera un succès immédiat avec 300.000 poupées vendues la première année, souligne M. Baynard.

Avec ses allures de pin-up, la première Barbie n'avait à première vue rien d'une féministe. "Elle correspondait aux canons de beauté de son temps" et ses mensurations irréalistes, qui ont depuis lors été revues par Mattel, étaient "adaptées aux tissus disponibles à l'époque", plaide Carlyle Nuera, l'un des designers de Barbie.

Archétype de la blonde californienne, Barbie a d'ailleurs longtemps été poursuivie par cette image de femme superficielle, riche et oisive, qui lui a valu d'incessantes critiques.

Une caricature injustifiée, juge M. G. Lord, auteur du livre référence "Forever Barbie". "En réalité, Barbie est ce que l'enfant qui joue avec veut qu'elle soit. Le problème n'est pas un bout de plastique haut de 28 cm. Le problème est dans notre culture et l'idée que nous avons de la féminité", affirme-t-elle à l'AFP.

Barbie est devenue astronaute dès 1965 - quatre ans avant que Neil Armstrong ne pose le pied sur la Lune - et sa première version à la peau noire a été commercialisée en 1968.

Walaa Al-Assrah (Le Progrès Egyptien)