L'élection du président du CFCM à nouveau repoussée, au 19 janvier

L'élection du président du Conseil français du culte musulman (CFCM), déjà plusieurs fois reportée, a été de nouveau repoussée, au 19 janvier, a appris l'AFP lundi auprès du responsable élections de cette instance.

(AFP) - L'élection du bureau et du président du CFCM devait initialement se tenir au printemps, avait été repoussée plusieurs fois et devait se tenir le 7 décembre. Créé en 2003 sous l'impulsion de l'Etat, le CFCM, souvent critiqué pour son manque de représentativité, est l'interlocuteur privilégié de l'Etat sur le culte musulman. Dalil Boubakeur, 78 ans, président de la Fédération de la grande Mosquée de Paris, en est le président par intérim.

«Vu les grèves et à l'approche des vacances scolaires, il a été décidé de repousser ce scrutin au dimanche 19 janvier», a affirmé à l'AFP Abdallah Zekri, président de séances de la commission électorale du CFCM. C'est le conseil d'administration de 90 membres - dont 45 sont élus et 45 sont cooptés par les grandes fédérations qui composent le CFCM - qui procédera à cette élection. Ces deux collèges sont désormais connus, selon les résultats du scrutin qui s'est déroulé localement, dans les régions (le CFCM compte 25 CRCM) les 10 et 17 novembre. L'Union des mosquées de France (UMF, proche du Maroc), dirigée par Mohammed Moussaoui, qui avait quitté le CFCM après les dernières élections de 2013, est arrivée en tête, avec 16 membres élus (un litige porte sur un 17e poste), selon Abdallah Zekri. Mohammed Moussaoui revendique de son côté 17 élus (avec un 18e en litige).

Sa concurrente, Rassemblement des musulmans de France (RMF, également proche du Maroc) obtient 7 élus, mais aura finalement 16 postes, grâce au collège des «cooptés». La fédération de la Grande Mosquée de Paris (proche de l'Algérie) aura au total 15 postes (tous collèges confondus). Musulmans de France (ex-UOIF issue des Frères musulmans) n'obtient qu'un élu (mais aura 10 sièges au total). Les deux fédérations turques (CCMTF et Milli Görüs) à elles deux auront 19 représentants, selon lui. Selon Abdallah Zekri, 1015 mosquées ou lieux de culte, sur un total d'environ 2300 à 2500, ont participé au scrutin régional. Le nom de Dalil Boubakeur, à la tête du CFCM à deux reprises par le passé, circule pour être à nouveau candidat à la présidence.