France : Une cinquantaine de mesures en faveur de l’égalité hommes-femmes

Le gouvernement français a dévoilé jeudi, à Paris, son plan d'attaque en faveur de l'égalité hommes-femmes, à travers la présentation d'une cinquantaine de mesures, dont une grande partie avait été annoncée ces dernières semaines.

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, plusieurs ministres français dont le Premier ministre Edouard Philippe et la secrétaire d’Etat à l’égalité hommes-femmes Marlène Schiappa, se sont réunis jeudi à Matignon pour un « comité interministériel aux droits des femmes ».

Un comité durant lequel ils ont annoncé une cinquantaine de « mesures fortes » en faveur de l'égalité hommes-femmes, 
érigé par le Président français Emmanuel Macron au rang de « grande cause » de son quinquennat.

Une enveloppe de 420 millions d'euros est prévue pour mettre en oeuvre ce plan.

Parmi les mesures annoncées à la presse par Edouard Philippe, l’Etat s’engage, à compter de la rentrée, 2019 à mettre un place un « référent égalité » dans tous les établissements scolaires afin de sensibiliser les élèves à la problématique.

5000 places d’hébergement seront également créées pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales et une plateforme de géolocalisation de ces hébergements d’urgence sera mise en place, accessible uniquement par les professionnels (travailleurs sociaux, personnel médical etc).

Enfin parmi les principales mesures énoncées par le gouvernement français, des sanctions seront appliquées aux entreprises de plus de 50 salariés qui ne respectent pas le principe d’égalité des salaires.

Elles seront pénalisées d’un montant pouvant aller jusqu’à 1% de leur masse salariale à compter de 2022 si des « écarts injustifiés » venaient à être constatés, toujours selon la même source.

Télécharger la présentation des mesures - ici

En savoir plus: 

Le comité interministériel à l’égalité entre les femmes et les hommes, présidé par le Premier ministre, constitue l’aboutissement du Tour de France de l’Égalité. Les mesures phares du comité sont largement inspirées par les idées qui ont émergé pendant cette consultation citoyenne.

L’objectif est de transmettre et de diffuser la culture de l’égalité, d’agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie, de faire vivre l’égalité au quotidien en favorisant l’accès aux droits. Ainsi à l’école, au travail, dans les services publics, dans les transports, dans les médias, dans les rues, dans nos loisirs, sur Internet… le Gouvernement est décidé à agir partout où la vie des femmes doit changer.

Quatre axes et des mesures phares se dégagent pour atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes.

  • Transmettre et diffuser la culture de l’égalité
  • Agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie
  • Faire vivre l’égalité au quotidien en garantissant l’accès aux droits
  • Un service public exemplaire en France et à l’international

Par ailleurs, à la veille de la Journée internationale des droits des femmes, le Premier ministre, ministre du Travail et la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes ont réuni les partenaires sociaux pour échanger sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Les partenaires sociaux devront réagir dans les 4 prochaines semaines.