Vandœuvre-lès-Nancy : Stéphane Hablot prêt pour être à nouveau maire, Rachid Sekkour en réserve pour le futur

Avec sérénité et confiance en l'avenir, Stéphane Hablot, l'actuel maire de Vandœuvre-lès-Nancy, candidat à sa succession a présenté les noms et fonctions des 39 candidats qui l'ont rejoint sur la liste "Vandoeuvre ensemble !". Cette liste représentative de la population vandopéréenne ne comprend pas, cette fois-ci, le nom De Rachid Sekkour qui a décidé de se retirer (provisoirement) de la politique. On peut regretter cette absence, sauf s'il ne s'agit que d'une mise en réserve pour plus tard.

Le maire sortant, candidat à un troisième  mandat, a officiellement dévoilé sa liste « Vandœuvre Ensemble 2020 ». Une équipe renouvelée pour moitié qu’il juge équilibrée et représentative de la ville. Et avec laquelle il porte son « plan » pour la ville. Stéphane Hablot a ratissé large à gauche - des encartés PS, PC, EELV… - mais a aussi pioché dans les « forces vives » de sa commune : « J’ai voulu élargir ce rassemblement de convictions politiques, l’ouvrir à des citoyens non encartés mais qui œuvrent pour la cité et s’investissent pour une cause, via une association par exemple ». Mission affichée pour l’équipe : « avancer dans le même sens, chacun avec ses expériences, ses différences. »

Du « surdéveloppement des infrastructures sur le plateau de Brabois », selon Manu (Patrice) Donati aux chantiers de rénovation urbaine, en passant par le centre commercial des Nations à rénover et à « réinventer »', le programme est chargé. Sans compter les aménagements propres à chaque quartier, évidemment.

On peut regretter l'absence de Rachid Sekkour qui représentait bien la communauté musulmane dans l'équipe municipale sortante comme maire adjoint. Sur sa page FaceBook, il donne les raisons de son retrait et précise qu'il soutient la liste de Stéphane Hablot. En tout cas, un grand merci à Rachid pour tout ce qu'il a fait pour Vandoeuvre. Et on ne désespère pas de le retrouver dans quelques années.