Tornade sans précédent à la frontière franco-luxembourgeoise

Vendredi vers 18 heures, une tornade a ravagé les localités luxembourgeoises de Pétange et Bascharage, à moins de 10kms de la frontière française. Une centaine de maisons sont fortement endommagées.

Le passage d'une tornade fait des dégâts au Luxembourg. Quatorze personnes ont été blessées, dont deux grièvement, vendredi soir dans le sud-ouest du pays.

La tornade s'est abattue de manière particulièrement violente sur les localités de Pétange et de Bascharage, tout près de la frontière française. Elle a endommagé ou arraché les toits de 160 habitations, selon le gouvernement luxembourgeois.

La police et les pompiers luxembourgeois ont reçu un millier d'appels d'urgence en quelques minutes. Des refuges ont été mis à la disposition des habitants durement touchés par la tempête et la police a renforcé sa présence dans les rues des deux villes.

Toits arrachés et routes bloquées

Des vidéos montrant des toits et des cheminées s'envoler sous la puissance du vent ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux.

Près d'une centaine d'habitations ont subi des dommages avec des toits envolés, selon le maire de Pétange, Pierre Mellina, interrogé par la télévision luxembourgeoise RTL. D'autres images montrant des arbres arrachés, des véhicules endommagés et des routes bloquées ont également été diffusées.

Des routes ont été inondées et parfois coupées par des débris.

Les autorités demandent aux citoyens de ne pas approcher des poteaux électriques abattus par la tornade. L'approvisionnement en électricité du Grand Duché n'est pas menacé malgré quelques coupures locales, ont rassuré les autorités.

La tornade avait débuté se course dans le nord de la Meurthe-et-Moselle (France) vendredi vers 18h00, où les pompiers ont réalisé une soixantaine d'interventions. Elle a ensuite poursuivi sa route au Luxembourg, avec des rafales de vent atteignant 128 km/heure, selon les services météorologiques du Grand-Duché.

Allemagne touchée

Aussi en Allemagne, de violentes tempêtes ont également provoqué des dégâts vendredi soir. Un match de football opposant Sandhausen au Borussia Moenchengladbach a dû être reporté après que 15 joueurs ont été blessés dans le Land de Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest du pays.

Dans le centre, la première du spectacle musical sur le best-seller d'Umberto Eco «Le nom de la rose», qui devait se tenir devant la cathédrale d'Erfurt, a dû être interrompue en raison d'inondations.

Une centaine d'interventions

En Meurthe-et-Moselle, les pompiers ont réalisé une soixantaine d'interventions, principalement dans le nord du département aux alentours de 18H00. «Le phénomène (était) en train de se calmer en évoluant vers un phénomène de pluie classique en début de soirée», selon la préfecture.

Dans la Meuse, les sapeurs-pompiers sont intervenus à une centaine de reprises environ, entre 16H30 et 21H00, «essentiellement pour des toitures envolées, quelques inondations d'entreprises ou de maisons», notamment à Verdun et deux communes au sud de la ville, Ancemont et Dieue-sur-Meuse, ont-ils indiqué à l'AFP.