Soldes d'hiver en Lorraine pour contrer le Luxembourg

Les soldes d'hiver ont débuté mercredi «dans une bonne dynamique» dans les commerces des quatre départements lorrains, une semaine avant le reste de la France pour contrer la concurrence du Luxembourg.

(AFP) – «On a des conditions climatiques favorables pour le commerce et il reste quelques jours de vacances scolaires. On part sur une bonne dynamique, le grand public est au rendez-vous», s'est réjoui auprès de l'AFP Sébastien Duchowicz, président des Vitrines d'une grande ville lorraine. 

Même tendance à Talange en Moselle, dans le magasin d'usine Marque Avenue. «A 10 heures, le parking était à saturation», a noté le directeur Jérôme Pinard.

Les commerçants lorrains ont obtenu, il y a une dizaine d'années, des soldes d'hiver par anticipation pour lutter contre la concurrence du Luxembourg où la période de déstockage a démarré cette saison le 29 décembre.

Du côté des étiquettes, les clients peuvent s'attendre à des rabais importants. A Marques Avenue, les enseignes affichent de -30 % à -50 % et «le stock est important en raison d'un hiver plus doux que les années précédentes», a précisé M. Pinard. 

«Les soldes se font les deux premières semaines en particulier. Donc, ça a tendance à démarrer fort, tout de suite», a abondé Pascal Schons, directeur de la fédération des commerçants messins. Le mouvement des «gilets jaunes» a impacté de manière irrégulière les commerces lorrains, touchant davantage certains centres commerciaux situés à la périphérie des villes. 

A Nancy, les commerces du centre-ville ont enregistré une légère baisse de leur chiffre d'affaires. «La perte pour certains commerces s'est déjà compensée avec la fréquentation au moment des fêtes et les autres pourront la récupérer lors des quatre premiers jours de soldes», a estimé M. Duchowicz. 

Metz a aussi connu un reflux de la consommation, rattrapé par «une frénésie la deuxième quinzaine» et une bonne fréquentation en fin d'année, a souligné M. Schons. Pour l'ensemble de commerces de Marque Avenue, la «fréquentation a été excellente en décembre, contrairement à ce qu'on pourrait penser», a dit son directeur.

Les préfectures de Moselle et de Meurthe-et-Moselle ont autorisé par arrêté l'ouverture des commerces tous les dimanches de janvier pour compenser les pertes liées au mouvement des «gilets jaunes». 

La période de déstockage s'achèvera le 12 février en Lorraine. Dans les autres départements, les soldes d'hiver sont programmés du 9 janvier au 19 février.