Résultats des élections municipales : Metz passe à droite, Nancy à gauche

Les Français se sont rendus, peu nombreux aux urnes, pour ce second tour des élections municipales, organisé trois mois après le premier en raison de la crise du coronavirus. 

A Metz, François Grosdidier (LR) remporte ce second tour de l’élection municipale avec moins de 200 voix d’écart sur Xavier Bouvet (EELV). Après douze années à gauche, la ville de Moselle rebascule donc à droite. Le candidat de la gauche-EELV a manqué de maturité politique et de stratégie. En refusant toute alliance pour le second tour, mais aussi parce qu'il était prisonnier d'une équipe plutôt sectaire, il s'est privé d'une victoire qui aurait du lui être facile.

Coup de tonnerre au-dessus de la place Stanislas à Nancy : le maire sortant Laurent Hénart ne conserve pas son poste. Il est battu par le socialiste Mathieu Klein qui récolte 55% des voix et empoche l'écharpe tricolore de maire. Il a d'ailleurs annoncé, à la suite de cette victoire, qu'il allait démissionner de son poste de président du département de la Meurthe-et-Moselle.