Luxembourg : Mise en vente officielle de cigarettes au chanvre CBD

Alors qu'en France, on regarde le cannabis avec une certaine pudibonderie de plus en plus critiquée, le Grand Duché de Luxembourg saute le pas et l'autorise. Voilà de quoi rendre plus difficile l'éducation des jeunes français car comment leur expliquer que ce qui est interdit ici est autorisé quelques kilomètres plus loin après avoir franchi une frontière européenne immatérielle ?

(Luxemburger Wort) - De nouveaux paquets vont faire leur apparition chez les buralistes et dans les stations-service du Luxembourg. Les amateurs de cannabinol devraient en apprécier les bouffées vertes.

L'entreprise suisse Koch&Gsell vient de réussir un joli coup. Ses cigarettes au chanvre CBD sont les premières du genre autorisées sur le marché luxembourgeois. Le fabricant a en effet répondu à tous les critères exigés par la direction de la Santé pour que le produit puisse être légalement vendu dans le pays. Ingrédients, photo de l’emballage (pour vérifier la présence de la composition et des messages de prévention) et certificat d’analyse : tout était en règle pour ces cigarettes commercialisées sous la marque Heimat.

Concernant les substances actives, il va de soi que l'administration a été particulièrement vigilante. Le produit autorisé contient moins de 0,2% de tétrahydrocannabinol - soit en deçà de la limite légale de THC fixée à 0,3% -, par contre sa teneur en cannabidiol (CBD) serait haute, mais toujours inférieure au seuil légal. Et le fabricant de rappeler que «le CBD est l'un des 100 composants que l'on trouve naturellement dans la plante de chanvre».

Si le Luxembourg a autorisé cette année l'usage du cannabis dans un cadre médical strict, la question de vente de cigarettes contenant du CBD ne s'était pas encore posée. Mais actuellement, du côté du ministère de la Santé contacté par le Luxemburger Wort,  il est annoncé que «plusieurs demandes de fournisseurs de produits similaires sont bien en attente».

Reste à savoir si les consommateurs répondront à la tentation de ces pre-rolls dégageant, pour reprendre les mots de  Koch&Gsell, «des arômes de chanvre, doux et épicés, rehaussés de discrètes notes de citron». Si l'an passé, près de trois milliards de cigarettes ont été écoulées depuis le Grand-Duché, cette nouvelle offre ne devrait pas bouleverser le business.

Quatre grammes fabriqués en Suisse

Pour obtenir le paquet de 20 cigarettes, il faudra débourser près de 50 euros. Un prix élevé pour un produit que l'administration fiscale taxe comme le tabac, même si le produit n'en contient pas. Soit 17% de TVA appliquée et 33,15% d'accises récupérées dans les caisses de l'État.

A noter que les quatre grammes de chanvre CBD contenus dans chaque cigarette proviennent de cultures enracinées en Suisse. Et le tableau ne serait pas complet s'il n'était pas précisé que nul additif artificiel n'est employé pour ces «clopes» dont le filtre de couleur verte est en tissu de cellulose, et le tour constitué de papier recyclé non blanchi.

 

En savoir plus: 

Ces « cigarettes », qui viennent d’être autorisées au Grand-Duché, sont fabriquées en Suisse – à partir d’un chanvre cultivé sur place – par une jeune entreprise Koch & Gsell. 

Il s’agit de pre-rolls ressemblant à des cigarettes, ne contenant ni tabac ni nicotine, mais du chanvre à moins de 0,2 % de THC.

•• La réglementation luxembourgeoise exige un taux de THC inférieur à 0,3 % et interdit la présence de tabac. « Ne sont pas considérées comme stupéfiant » précise le texte de loi, « les variétés destinées à un usage commercial à des fins non enivrantes pour lesquelles aucun potentiel d’abus n’est avéré d’après l’état actuel des connaissances en matière de toxicomanie ».

Concrètement, la commercialisation est très classique. Ces cigarettes seront vendues sous forme de paquets de 20. Le prix, par contre, est hors normes : 50 euros. L’État luxembourgeois appliquant, pour sa part, une taxe de 50 % sur le prix de vente.

•• Le problème qui se pose, selon France 3, c’est encore une fois … l’achat transfrontalier.

Un consommateur français peut-il aller se fournir en cigarettes au chanvre chez le voisin luxembourgeois ? Acheter et consommer en France ce type de cigarettes constituerait-il une infraction ?Contacté par téléphone par France 3, le service presse de la Direction de la Douane s’est engagé à fournir une réponse… au plus vite : « nous allons interroger nos experts sur le sujet ».

En vente chez Lidl ... suisse

La chaîne de supermarchés Lidl se positionne sur ce marché émergent chez les Suisses. Rappelons qu’il y est désormais possible de commercialiser des produits à base de cannabis « light » – c’est-à-dire dotés de moins d’1 % de THC – à des consommateurs de plus de 18 ans. 

Le leader des supermarchés low-cost en Europe va donc ajouter à son catalogue suisse deux types de tabac à rouler, confectionnés avec ce cannabis « light » et produit localement.

Ces packs seront vendus aux côtés de cigarettes classiques, de tabac à rouler et de petits cigares. Le coût d’un paquet est estimé à 17,99 francs suisses, soit l’équivalent de 13,20 euros. En Suisse, cela représente le double du prix moyen du tabac à rouler.