Le maire de Thionville claque la porte au nez du parti Les Républicains

Nouvel affront pour le parti au nom usurpé Les Républicains et pour son "chefton" Laurent Wauquiez. Pierre Cuny, le maire de Thionville, claque la porte.

Le maire les Républicains de Thionville, Pierre Cuny, ne digère pas l'affaire Laurent Wauquiez. Le président du parti de droite a été enregistré à son insu lors d'une conférence à l'École de management de Lyon, tenant des propos durs notamment envers l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. Le "chefton" a aussi prodigué quelques autres stupidités ramassés dans les égouts à l'égard de Juppé, Macron, Pécresse, etc. Le premier magistrat de la deuxième ville de Moselle a décidé de se mettre en retrait de son parti, lundi soir, à la fin du conseil municipal.

«J’ai écouté les nouveaux propos de Laurent Wauquiez. Je l’ai entendu qualifier des députés élus par le suffrage universel de "guignols". Je l’ai entendu dire de notre pays qu’il est une "dictature". Il y a eu aussi les attaques personnelles ignobles contre Alain Juppé ou Valérie Pécresse. Il a clairement franchi la ligne rouge», a confié Pierre Cuny, à nos confrères du Républicain Lorrain.

PS : Bien sûr que "chefton" n'existe pas en langue française, mais Laurent Wauquiez existe-t-il sur la scène politique française ?