Le FC Metz à la dérive

Grace à un FC Metz à la dérive, les joueurs du PSG se remettent doucement de leur élimination face au Real Madrid. Ils ont battu Metz, ce samedi, par un score sans précédent : 5-0.

Après son énorme désillusion face au Real Madrid en début de semaine, le PSG a passé ses nerfs sur Metz en championnat ce samedi (5-0). Le club entraîné par Unai Emery n'a éprouvé aucune difficulté face au dernier de L1. Meunier, Mbappé, Thiago Silva et Nkunku par deux fois, sont les buteurs de la rencontre. Paris compte de nouveau 14 points d'avance sur son dauphin, Monaco.

Des sourires, timides encore, sont progressivement réapparus ce samedi sur les visages des joueurs parisiens après la large victoire conquise face à une équipe messine à la dérive (5-0). Après le choc de l’élimination de la Ligue des Champions face au Real Madrid, ce succès constitue la première étape de l’acte de résilience d’un effectif meurtri par cet échec.

« Je ne parlerai pas de déprime, mais mardi, après la défaite face au Real (1-2), ce n’était pas la grande joie dans le vestiaire, raconte Thomas Meunier, le latéral belge. L’atmosphère était un peu pesante, mais ça ne sert à rien de vivre avec des regrets. Ensuite, le coach a parlé et nous a dit qu’il fallait rester concentrés sur le reste de la saison pour ne pas gâcher tout le travail accompli jusqu’à maintenant. Cette victoire face à Metz fait du bien aux têtes et permet de barrer presque définitivement la page de mardi. »

Le « presque » est important. Car les têtes sont encore touchées et la blessure loin d’être cicatrisée. D’ailleurs, aucun buteur parisien n’a manifesté une joie ostentatoire, par pudeur autant que par respect pour le public.