De laxou à Berkane (Maroc) : un projet de huit étudiants lorrains pour un voyage humanitaire

Huit étudiants de l'IS4A (Institut supérieur des affaires agricoles et agroalimentaires) de Laxou envisagent un voyage au Maroc, à la fois pour parfaire leur apprentissage, mais aussi avec un but humanitaire.

L'IS4A (Institut Supérieur des Affaires Agricoles et Agro-Alimentaires) est un centre regroupant des formations commerciales spécialisées en Produits Alimentaires et en Agrofournitures. Ce centre forme aux métiers du conseil, commerce, et de
l’agriculture ce qui peut permettre l’installation des agriculteurs. Différentes formations sont proposées, du BAC Professionnel jusqu’au master. Ces formations peuvent être en formation initial, en alternance ou en formation continue.
L’enseignement se déroule sur deux sites (Laxou, Epinal):

Depuis sa création, l'Association a formé environ 2000 agriculteurs, généralement
installés en Lorraine, plus de 850 commerciaux, de nombreux responsables et cadres de nos entreprises et organismes agricoles en Lorraine mai aussi dans dans d’autres régions.

Pourquoi un voyage au Maroc ?

Dans un premier temps, l’organisation de ce voyage se réalise par les étudiants ; ainsi ce projet possède une vertu pédagogique. Il va permettre à chacun d’apprendre à mieux travailler ensemble, établir une communication de groupe mais
aussi hiérarchique avec les chefs de projets mais aussi l’équipe de formateurs qui supervise l’avancée du projet (exactement comme un manager avec ses collaborateurs).
Ce projet se mesure avant (préparation du voyage), pendant (la mise en place de l’organisation) et après (les résultats qui vont en découler) son déroulement.

Les huit étudiants ont souhaité profiter de ce voyage pour effectuer une mission humanitaire en faveur des orphelins. L’organisme Rosalie Rendu a répondu favorablement à leur appel et a consenti à les accompagner dans leur démarche. Ils souhaite encourager des enfants orphelins en difficultés. Cet encouragement va se traduire par des dons de fournitures scolaires (stylos, cahiers…) ainsi qu’en partageant une après-midi avec eux.

Pour finaliser ce projet, les étudiants ont encore besoin d'un financement. C'est pourquoi ils ont lancé une page Facebook qui permet de donner de l'information sur le projet mais aussi d'expliquer les modalités de l'aide qu'on peut leur apporter. Ils utilisent aussi un site qui met en place un financement participatif : Kiss Kiss Bank Bank sur lequel ils présentent leur voyage : déroulement, la mission humanitaire et organisation globale. Selon le financement, ils proposent des contreparties pour remercier les donateurs.

Voir le projet sur Kiss kiss bank bank        Voir le projet sur Facebook