Covid-19 : Le Grand-Est passe de nouveau au rouge, la Moselle encore épargnée

La région connaît une nouvelle hausse des cas de covid-19. Selon les chiffres publiés jeudi par l'Agence régionale de santé, le taux d'incidence moyen a atteint 53,8 infections pour 100.000 habitants la semaine dernière.

(ASdN) - Alors que Paris ferme ses cafés, la situation dans le Grand Est se dégrade. Selon les chiffres publiés ce jeudi par l'agence régionale de santé (ARS), les cas de contaminations repartent à la hausse à l'Est du pays. La semaine dernière, le taux d'incidence moyen a ainsi atteint 53,8 infections pour 100.000 habitants. 

Avec un taux d'incidence supérieur à 50, sept des dix départements virent donc au rouge. Les trois autres, à savoir la Moselle, les Vosges et le Haut-Rhin, passent quant à eux à l'orange, avec un taux compris entre 10 et 50. Selon les données de l'ARS, les plus de 65 ans apparaissent néanmoins moins touchés. Le taux pour 100.000 habitants pour cette tranche de la population atteint 36,1% ces sept derniers jours. 

Au total, 22.407 cas de contamination ont été relevé dans la région Grand Est dont 4.036 en Moselle. 75.050 personnes ont par ailleurs été identifiées comme cas contact.

269 personnes sont par ailleurs actuellement hospitalisées en raison du virus. Dans la seule journée du 7 octobre, 27 nouvelles hospitalisations ont été recensées. Parmi les patients des établissements sanitaires du Grand Est, 44 se trouvent actuellement en soins intensifs. 

Depuis le début de l’épidémie, 3.749 personnes hospitalisées pour covid-19 sont décédées en établissements sanitaires dans la région Grand Est. Au total, la France comptabilise 653.509 cas de contamination et déplore 32.445 décès.