Ciara souffle sur la Lorraine

Ciara est un prénom féminin importé d'Irlande. Il signifie "sombre" et "brune". Mais pourquoi donne-t-on toujours un prénom féminin à une tempête ? En tout cas, Ciara la tempête souffle sur la Lorraine avec de puissantes rafales.

(AFP) - Météo-France a levé lundi à 6h son alerte pour huit départements d'Île-de-France ainsi que l'Eure-et-Loir, le Loiret et l'Orne mais l'a maintenue pour 31 autres sur un arc allant du Finistère au Territoire de Belfort ainsi que pour la Corse. Les Alpes-Maritimes ont été mis sous surveillance. Selon Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, les régions les plus touchées par les coupures sont la Bretagne, la Normandie, les Hauts-de-France, le Grand Est, l'Île-de-France et le Centre.

Dans le Grand Est, outre le dégagement de nombreux arbres couchés sur les chaussées, les pompiers, intervenus à des centaines de reprises, ont signalé des toitures envolées ainsi que des lignes électriques tombées à terre mais pas de blessés. La préfecture de Meurthe-et-Moselle a suspendu les transports scolaires pour toute la matinée dans le département compte tenu «des nombreuses interventions en cours sur le réseau routier».

Des rafales à 177 km/h sur le Markstein

La circulations des trains est également «fortement perturbée» dans le Grand Est avec de nombreux TER supprimés ou retardés et des lignes interrompues par des arbres s'étant abattus sur les voies. Elle l'est également dans le nord de la France et en région parisienne.

À Saint-Dié-des-Vosges (Vosges), 150 m² d'une toiture d'école ont été soufflés, et à Vogelsheim (Haut-Rhin), une centaine de pompiers étaient mobilisés par l'incendie d'une scierie dont «les flammes sont constamment attisées par le vent», selon les secours. À Sarrebourg (Moselle), des rafales atteignant 131km/h ont été enregistrées par Météo France. Elles ont culminé à 177 km/h, en montagne, sur le Markstein (Haut-Rhin).

Vigilance jaune aux inondations

Plusieurs cours d'eau français proches de la frontière luxembourgeoise ont été placés en vigilance jaune par le Service de Prévision des Crues:
- La Sarre Moyenne Eichel
- La Sarre Amont
- L'Orne
- La Chiers amont
- La Chiers aval

«Les premiers débordements peuvent être constatés et certains cours d'eau peuvent connaître une montée rapide des eaux», précise la Préfecture de la Moselle dans un communiqué.